L’impression 3D en vidéo

Cyril Casula, analyste programmeur et designer, travaille depuis 2010 en freelance en tant que développeur pour applications mobiles, mais aussi en tant qu’animateur pour Leroy Merlin, formé par Machines-3D.fr revendeur officiel des imprimantes 3D PP3DP. Il intervient pour des enseignes de type Leroy Merlin où il présente aux clients et aux employés, ce qu’il est possible de faire avec l’impression 3D et comment y parvenir. Cyril Casula partage son expérience et, étant en première ligne, est un de ceux qui travaille activement à la vulgarisation de cette technologie émergente.

La vidéo ci-dessous a été réalisée au Leroy Merlin de Cabriès dans les Boûches-du-Rhône, le 17, 18, 19 avril de cette année. C’est de l’initiative d’un client : « Alexander Hartdegen » qui, de lui-même est venu demander l’autorisation de filmer une partie de la démonstration dont découle ce reportage. Très bien fait, l’on y voit Cyril échanger avec les curieux. Prendre commande d’une pièce spécifique pour de la robinetterie, qu’il propose d’améliorer. Présenter la machine et le processus de fabrication, du choix du plan 3D sur internet à l’impression en 3 dimensions du modèle sur une imprimante 3D Up! Plus 2.

Cette démonstration a été selon Cyril Casula, un succès. Nous n’avons pas de mal à le croire puisqu’il explique qu’un groupe de visiteurs était là en permanence, que 2 imprimantes 3D ont été vendues pendant le week-end et que même les employés ont été séduits, et étaient prêts à travailler avec ces outils d’un nouveau genre. Pour notamment, la fabrication de pièces sur-mesure à destinations de rayons spécialisés.

VIDEO:

Pour l’occasion nous l’avons contacté afin d’avoir quelques précisions sur son expérience. Très pris par le temps, il a très gentiment accepté de répondre à quelques questions :

Additiverse : Qui est à l’origine de la prise de vue ?

Cyril Casula : C’est un client de passage lors du deuxième jour de l’animation. Il est resté sur le stand un bon moment et a suivi toutes les explications délivrées aux personnes présentes, puis m’a demandé s’il pouvait filmer une partie de l’animation. Après l’accord de mon référent Leroy Merlin, il est revenu un peu plus tard dans l’après-midi avec caméra et micro. Vidéaste confirmé, je lui ai demandé de me faire parvenir un lien vers sa vidéo, et l’autorisation de la publier. C’est avec enthousiasme et modestie qu’il a accepté. Bricoleur de génie, il met régulièrement en ligne des « Make it Yourself » axés sur la mécanique, mais pas seulement : il est par exemple intéressé par la construction d’un réacteur à partir de pièces imprimées, dont j’ai commencé à lui fournir quelques éléments réalisés lors des démonstrations. Le début d’une franche amitié !

Additiverse : Quel est l’accueil global des clients de Leroy Merlin? Avez vous une petite anecdote sur votre présentation?

Cyril Casula : Je reste encore surpris par l’intérêt grandissant du public pour cette nouvelle technologie. C’est vraiment motivant, et cela permet de rencontrer une pléthore de catégories sociales, chacune ayant un attrait particulier pour les possibilités présentes. Cela exige une bonne gymnastique cognitive afin d’adapter sur le vif, ses explications et les propositions applicatives à chacun. On engage facilement le dialogue avec une simple question : « Quel est votre secteur d’activité ? ». Aux parents j’essaye de leur démontrer les fantastiques ouvertures offertes par l’impression à leur enfants, baignés dans la 3D, qui sauront mieux que quiconque tirer parti de l’outil; Avec les artisans on aborde rapidement le coeur de leur métier, les problématiques liées aux pièces de rechange, aux coûts et délais des fournisseurs, et de nombreuses idées viennent alors leur confirmer le potentiel des machines. Les architectes, ingénieurs et les personnes habituées à la 3D sont plus curieux des aspects techniques (résolution, matériaux, formats de fichier, maintenance..) et proposent rapidement une collaboration afin de leur prêter main-forte pour la réalisation de pièces, maquettes et prototypes 3D. Les créateurs (créatrices!) sont époustouflé(e)s par les possibilités dans les domaines de la décoration intérieure, de la bijouterie, des idées cadeau, et la rapidité avec laquelle se matérialise l’objet physique de leur imagination.

Une anecdote ? J’en ai de nombreuses et elles sont variées ! J’ai en tête l’exemple de ce vieux monsieur délavé par les ans venu avec son invention, qu’il n’a jamais pu mettre en pratique faute de crédits bancaires, et qui m’a parlé de son projet avec beaucoup d’émotion, avec dans les yeux le pétillant retrouvé de l’enfance. Cet autre personnage qui, un engrenage édenté de 7 mm à la main, voyait à nouveau la possibilité de faire fonctionner le compte-tours de sa vieille Audi de 1980, après avoir parcouru toutes les casses du Sud-Est depuis des années, en vain. Ce petit gamin qui du haut de ses 10 ans me précédait dans les explications fonctionnelles des imprimantes, savait déjà tout sur tout, et qui me conceptualisait en direct ses rêves d’objets extraordinaires… Cette responsable de l’Ecole de la 2ème Chance sur Marseille qui voyait là le potentiel pédagogique d’une telle machine dans ses ateliers, et m’a invité à venir donner des explications à ses élèves. Une dernière anecdote : ayant modélisé puis imprimé la pièce de support en robinetterie dont il est question au début de la vidéo, j’ai proposé au responsable du rayon Sanitaires de Grand Littoral de me prêter un robinet et tester le système pour la démo : un succès terrible ! La pièce apporte en effet un confort énorme lors de l’installation des modèles, un gain de temps évident qu’ont su apprécier tous les curieux de la plomberie 🙂 J’espère pouvoir sous peu, via mon projet de création d’un FabLab, proposer mes services 3D à toutes ces personnes de bonne volonté.

Additiverse : Quelles sont les prochaines interventions auxquelles vous allez participer?

Cyril Casula : Je viens de clôturer 3 jours de démo sur le site Leroy Merlin Grand Littoral (Marseille), où l’attrait du public pour cette technologie s’est amplement confirmé. Beaucoup d’artisans sont venus spécifiquement sur le stand, chacun avec ses idées, ses projets, et parfois même ses demandes de collaboration. Ainsi j’ai pu argumenter sur les applications de l’imprimante directement liées aux métiers de bouche (traiteurs, restaurateurs), auprès de plombiers, électriciens, plaquistes, mais aussi d’ingénieurs en aéronautiques, modélistes, architectes, et autres inventeurs qui voient ici la possibilité de réaliser leurs projets à moindre coût. Je vais continuer mes démos sur les 2 semaines à venir : Les 2 et 3 mai au Leroy Merlin de Martigues. Les 8, 9 et 10 mai à celui d’Avignon-Le Pontet.

Merci Cyril d’avoir répondu à nos questions.

Si vous êtes curieux de voir cela de vos propres yeux, Leroy Merlin organise en ce moment même un tour de France de l’impression 3D. Vous pourrez y découvrir des scanners 3D comme des imprimantes 3D en fonctionnement. L’enseigne de bricolage souhaite être parmi les premières à faire découvrir à ses visiteurs le potentiel de l’impression 3D. Choix très pertinents de sa part car la pratique du bricolage et l’aménagement de la maison sont des secteurs qui se prêtent très bien à cette technologie

Ce n’est pas moins de 120 magasins qui ont
vu ou qui accueilleront tour à tour des stands consacrés à l’impression 3D. Ci-dessous vous retrouverez les dates et lieux où se dérouleront des présentations faîtes par des passionnés comme Cyril Casula pour le compte de Leroy Merlin.

De notre côté, nous saluons le travail accompli par tout ces passionnés travaillant à vulgariser l’impression 3D auprès du grand public. Comme eux, nous sommes convaincus que cette technologie peut changer notre façon de consommer, de créer, d’échanger.

Enfin, vous pouvez retrouver les vidéos d’Alexander Hartdegen adepte du « Make It Yourself » en vous rendant sur son compte officiel Youtube.

Calendrier du Tour de France de Leroy Merlin consacré à l’impression 3D :

Du 10 au 12 avril :

Beaubourg – Paris, Biganos, Chelles, Gennevilliers, Gonesse, Lognes, Mantes, Mérignac, Périgueux et Saint Denis.

Du 17 au 19 avril :

Agen, Angoulême, Bouliac, Brie, Cabries, Châteauroux, Dreux, Dunkerque, La Valentine, La Vigie, Longueau, Macon Sud, Massy, Montigny, Mulhouse, Pau, Reims Nord, Rosny, Rouen Tourville, Sainte Geneviève des Bois, Tours Nord, Valenciennes, Vallauris, Villeneuve d’Ascq et Vitry.

Du 24 au 26 avril :

Amiens, Annecy, Arras, Aubagne, Bastia, Bayonne, Bonneuil, Boulogne, Bourges, Brive La Gaillarde, Cholet, Collégien, Dijon, Haguenau, Gradignan, Grenoble, Le Mans, Lesquin, Livry Gargan, Lorient, Lyon Tassin, Marseille Littoral, Metz, Nancy Nord, Nantes, Orléans, Osny, Perpignan, Poitiers, Rouen Isneauville, Rueil Malmaison, Saint Ouen et Toulouse Roques.

Du 8 au 10 mai

Annemasse, Avignon, Besançon, Bois d’Arcy, Bordeaux, Caen, Calais, Cesson, Chartres, Clermont-Ferrand, Colomiers, Compiègne, Ivry, Laval, La Rochelle, La Roche sur Yon, Limoges, Lyon, Maubeuge, Montsault, Nancy Sud, Nice, Nîmes, Reims Cormontreuil, Rennes Nord, Rennes Sud, Rivesaltes, Tourcoing, Tours Sud, Valence et Verquin.

Du 9 au 10 mai :

Strasbourg

Du 2 au 3 mai

Angers, Belfort, Charleville, Douai, Forbach, La Baule- Guérande, Le Havre, Lens, Martigues, Merlimont, Metz Technopole, Montpellier, Saint Aunes, Saint Brieuc, Saint Chamond, Saint Etienne, Saint Nazaire – Trignac, Thoiry, Toulon, Toulouse Balma, Vannes, Vendeheim et Vourles

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *