Parfois, nous pouvons avoir besoin de faire des travaux dans notre immeuble. Celui qui contient notre entreprise. Sauf que l’accès est donc assez facile, les portes se devant donc de rester ouvertes pour pouvoir faciliter l’accès aux personnes travaillant pour les travaux. 
Mais, lorsqu’il y a des chantiers, dans notre société actuelle, il n’est malheureusement plus rare de voir des cambriolages et tout simplement des petits vols dans l’enceinte même de ses locaux en construction. Les voleurs aiment beaucoup les différents matériaux que l’on peut y trouver, étant assez cher dans un magasin de bricolage. Mais, comment donc faire pour pouvoir réussir à protéger le chantier ? Nous allons voir ça ensemble dès maintenant.

Mettre une guérite pour pouvoir contrôler l’accès au chantier.

Pour ceux qui ne le savent pas, une guérite est un poste de garde qui est en préfabriqué. Il permet de pouvoir y installer confortablement un chef de chantier qui, de cet endroit, pourra contrôler les accès et pouvoir veiller au bon avancement des travaux. Cela paraît assez simple, mais ça ne l’est pas forcément. Il faut donc pouvoir être vigilant et faire attention à chaque personne qui rentre au sein de l’établissement. Nous trouvons ce genre de poste devant l’entrée des travaux, ce qui permet donc d’avoir un œil assez rapide pour tout contrôler. Selon la grandeur, il peut également permettre de faire des réunions de chantier, afin de pouvoir se concerter concernant l’avancée des travaux et pouvoir voir s’il y a des modifications à faire, ce qui peut arriver ! 

Mettre des gardes de nuit.

Selon l’importance du chantier et des travaux, il peut être également nécessaire de payer des personnes pour pouvoir garder votre chantier. La plupart de ses personnes mal intentionnées, qui volent dans les chantiers, n’iront pas la journée. Ils vont attendre la nuit qu’il n’y ait plus personne qui travaille pour pouvoir agir. Mettre des gardes permet donc de pouvoir sécuriser à tout moment le chantier, afin d’éviter ce genre de soucis, ou bien même les dégradations. Bien sûr, s’il ne s’agit que d’un petit chantier, qui ne vous fait pas un grand changement ou bien qu’il n’y a pas grand-chose à voler, n’allez pas prendre des gardes, qui peuvent vous revenir à cher ! Il faut être réaliste ! Je vous conseille de le faire surtout si le chantier est de taille et que vous ne pouvez donc pas contrôler les allées et venues dans votre chantier que cela soit le jour ou la nuit. 

Dans tous les cas, lorsque l’on fait des travaux et que nous sommes obligés de laisser libre accès à notre immeuble pour pouvoir avoir une bonne avancée, n’hésitez donc pas à bien sécuriser l’entrée au chantier. Cela permet tout de même de ne pas avoir des personnes qui ne sont pas invitées, à rentrer au sein de vos locaux et donc de pouvoir leur permettre d’agir à leur guise ! De plus, il vous faudra, vous-même, contrôler de temps à autre si les travaux se passent bien, afin de vous assurer que la fin sera faite à temps !