Il existe plusieurs façons de vous aider à financer un projet, mais tout dépend du type de projet et de la façon dont on le présente pour convaincre les investisseurs. Précisez vos besoins de manière claire et détaillée et comparez-les avec votre apport personnel, c’est-à-dire votre apport en fonds propres. Ne sous-estimez en aucun cas ce point, car c’est un moyen d’obtenir une estimation plus précise de ce dont vous avez besoin en termes de financement. Pensez à tout pour ne pas fausser votre calcul. Pour ce faire, fixez votre chiffre de manière à éviter les problèmes financiers au début du projet et pendant les activités. Cela vous permettra également d’anticiper les problèmes liés au loyer, aux déplacements, au personnel, à la communication, etc. Dans votre business plan, à la section devis/estimation, indiquez votre possibilité de remboursement pour offrir une visibilité à votre banque ou à votre investisseur.

 

Les types de financement les plus accessibles

La première chose à faire consiste à convaincre les collaborateurs d’investir. Cela implique qu’il faut leur présenter un projet réel, potentiellement rentable et viable à long terme. Après avoir structuré votre business plan, il faut déterminer le type de financement envisageable. Pour ce faire, utilisez d’abord ce dont vous disposez. Votre apport personnel est le capital le plus significatif car c’est un facteur essentiel pour la continuité de votre entreprise. Par la suite, parlez à votre entourage. Cela vous permet de parler plus facilement aux personnes qui vous entourent. Pour ce faire, vous optez pour le type de financement appelé “love money” qui consiste en une mise de fonds de leur part. Pour un projet de taille moyenne, vous pouvez souscrire un prêt d’honneur ou opter pour un financement en fonds propres. Les relations et la confiance mutuelle sont très importantes pour ce genre de financement. Si vous souhaitez passer à un cadre plus formel, le microcrédit ou le prêt bancaire sont les moyens les plus prisés.

Conseils

La crédibilité de votre dossier permet d’attirer la banque et le financier, alors autant le soigner. N’hésitez pas à demander l’aide d’un banquier ou d’une personne connaissant bien le plan de création d’entreprise pour vous aider à vous y retrouver. Il est utile de rappeler que l’obtention d’un financement dépend en grande partie du contenu de votre business plan.