singe-avec-greffe-de-vaisseaux-sanguins-imprimes-en-3d

Des scientifiques chinois ont annoncé avoir greffé les premiers vaisseaux sanguins imprimés en 3D sur une population de singes. Après plusieurs mois, ils affirment que cette opération est un véritable succès et une innovation majeure dans la chirurgie de demain.singe-avec-greffe-de-vaisseaux-sanguins-imprimes-en-3d-operation


La bio-impression 3D

La bio-impression 3D est certainement l’une des technologies d’impression 3D qui offre un potentiel d’innovation majeur car, à terme, elle permettra de sauver d’innombrables vies. Contrairement à l’impression 3D classique de plastique, métal, céramique, béton, …, la bio-impression consiste à utiliser des cellules souches pour fabriquer des tissus humains et des organes vivants. Cette technologie a déjà permis de fabriquer de la peau humaine, des oreilles, des muscles, des os, un pancréas artificiel, des reproductions de poumons au Japon, des tissus organiques aux Etats-Unis et bientôt un foie.bio-impression-3d

La bio-impression 3D n’en est qu’à ses débuts mais il n’est plus illusoire d’imaginer l’impression 3D d’organes transplantables sur l’homme comme un rein, un foie ou encore un cœur d’ici quelques années.


Une première greffe réussie

En Chine, des scientifiques ont annoncé une percée majeure dans la recherche médicale. Ils ont fabriqué des vaisseaux sanguins imprimés en 3D à partir de cellules souches qu’ils ont ensuite greffé sur une population de 30 singes. Le Dr Y. James Kang, Directeur du Centre de recherche en médecine régénératrice de l’hôpital du Sichuan, explique qu’il a utilisé une bio-imprimante 3D Revotek 3D et des cellules souches pour créer des vaisseaux sanguins. Ces derniers ont ensuite été utilisés pour remplacer un segment de 2 cm de l’aorte abdominale des singes.greffe-vaisseaux-sanguins-imprimes-en-3d

Le greffon imprimé a permis la régénération des tissus vasculaires. La fusion des vaisseaux sanguins imprimés avec l’aorte n’a pris que sept jours et les vaisseaux sanguins imprimés se comportent exactement de la même manière que les vaisseaux sanguins naturels. De plus, les cobayes n’ont eu aucun autre traitement que des anticoagulants pendant 5 jours après la chirurgie.


Le système vasculaire

Les vaisseaux sanguins sont des conduits par lesquels le sang circule dans l’organisme. On distingue plusieurs types de vaisseaux sanguins :

  • les veines qui transportent le sang des organes vers le cœur,
  • les artères qui conduisent le sang du cœur vers les organes et
  • les capillaires, plus petits, diffusent le sang à l’intérieur même des organes.

L’ensemble de ces vaisseaux forment le système vasculaire. La greffe réalisée par les chercheurs chinois a été réalisée sur une aorte.


 Le processus utilisé

Les chercheurs ont réalisé une vidéo pour expliquer le processus utilisé pour l’impression des vaisseaux sanguins :

Tout d’abord, l’hydrogel sensible à la température est imprimé autour d’un tube métallique. Ensuite, une couche de «Biosynsphere » 3D est imprimé sur le dessus de l’hydrogel, formant une longue structure tubulaire en cellules souches des singes. Puis, un assemblage de greffe est placée au-dessus de la couche de Biosynsphere. Enfin, la couche d’hydrogel est dissoute à 37 ° C ne laissant que le tube en forme d’aorte de cellules souches et de son assemblage de greffons.


Une avancée spectaculaire relayé par les médias

Cette expérience offre des perspectives intéressantes pour l’Homme. De nombreuses personnes souffrant de diverses maladies cardiovasculaires pourraient bénéficier à terme de ces recherches. Le Dr Kang pense également que cette expérience va permettre d’approfondir les recherches sur les cellules souches.

Cette incroyable histoire des premiers singes à recevoir les premiers vaisseaux sanguins imprimés en 3D a rencontré un incroyable succès auprès des médias chinois dont voici quelques vidéos :

Impression 3D, imprimante 3d, fichier 3d, veille technologique fabrication additive, suivez toute l’actualité sur Facebook et  Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *