scanner d'une main transplantée

Transplantation d’une prothèse de pouce en titane

Une équipe de médecins thaïlandais de l’hôpital Phramongkutklao de Bangkok a réussi la transplantation d’un os du pouce métacarpien par une prothèse en titane imprimée en 3D.

L’annonce a été faite par le Dr Thipachart Punyaratabandhu, le chef du service orthopédique de l’hôpital. Il a expliqué comment son équipe a pu transplanter un os de pouce en titane imprimé en 3D dans le pouce d’une femme dont les os organiques étaient détériorés par la présence d’une tumeur.

opération de la main

Dans une greffe métacarpien dite « traditionnelle », l’os du pouce aurait été remplacé par un prélèvement osseux dans la hanche ou la jambe ce qui rend difficile la rééducation du patient.  Avec l’implant en titane  imprimé en 3D, très léger et résistant, la patiente, âgé de 37 ans, peut utiliser son pouce, comme elle le faisait avant car l’implant est parfaitement ajusté à sa morphologie.

« La patiente n’aurait pas été capable de déplacer son pouce si l’ancienne méthode avait été utilisée, mais avec l’implant 3D en titane, elle peut désormais utiliser sa main comme d’habitude« , explique le Dr Thipachart Punyaratabandhu.

L’équipe de médecins a modélisé l’implant de pouce personnalisé par balayage et radiographie du pouce gauche (sain) du patient. Par imagerie numérique, les médecins ont réalisé un effet miroir pour visualiser la morphologie du pouce droit. L’implant 3D a été fabriqué à partir de cette image d’abord en résine pour faire le moule puis en titane biomédical coulé.

thai-doctors-successfully-transplant-worlds-first-3dprinted-titanium-thumb-1

Il aura fallu 2 ans de recherche à l’équipe de médecins du service orthopédique de l’Hôpital Phramongkutklao pour arriver à ce résultat.

Les procédures chirurgicales ont commencé en Juin dernier, les médecins ont enlevé l’os détérioré de la main de la patiente puis attendu pour veiller à ce que la tumeur ne revienne pas. Après confirmation fin Septembre, l’équipe de chirurgiens a procédé à l’implantation de l’os en titane en l’attachant au tendon le plus proche dans la main de la patiente.

Boonrat Lohwongwatana, l’un des membres de l’équipe d’ingénierie, dit que « cette technique peut également être utilisée pour remplacer les os endommagés provenant d’autres parties du corps et il ne faut que quelques semaines pour produire des os en titane grâce à l’impression 3D. »

Suivez toute l’actualité sur Facebook et Twitter.

    2 Commentaires

  1. […] livrer en un temps record ! Ou encore des avancées spectaculaires dans le domaine médical comme les prothèses en titane, […]

  2. […] les annonces de plusieurs premières mondiales dans les médias comme la fabrication de maisons, de prothèse, d’organe, de vêtements, de voitures et même […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *