L’imprimante 3D à tricoter

La mode pourrait être frappée de plein fouet par l’impression 3D. Plusieurs entreprises tel que Continuum et Electroloom ont d’ores et déjà manifesté leur intention d’imprimer des vêtements sur-mesure. Si la fabrication de vêtements en laine a toujours été délicate, l’imprimante OpenKnit semble relever le défi.

Basé sur du matériel et des logiciels open-source, c’est le l’esprit de Gérard Rubio qu’est née, l’Open Knit. Ce dernier commente: « Open Knit est un outil de fabrication numérique qui offre à l’utilisateur la possibilité de créer ses propres vêtemenst sur-mesure à partir de fichiers numériques. Le but est de partir de la matière première : Le fil et, en une heure de se retrouver avec un pull personnalisé tricoté sur-mesure. »

Conçue à partir de pièces d’imprimantes 3D, l’Open Knit embarque un extrudeur d’aluminium,un cerveau à base d’Arduino, des moteurs, des aiguilles à tricoter et de nombreux capteurs. Elle fonctionne avec le logiciel Knitic qui assure le lien entre la machine et l’utilisateur. Rubio a puisé son inspiration dans les projets des imprimantes RepRap. Il mettra d’ailleurs bientôt en ligne les plans 3D de sa machine en « .STL », des informations concernant les matériaux (pièces, fournisseur, prix), ainsi que le manuel de montage et des schémas. Vous pourrez retrouver l’ensemble des informations sur le service web : Git Hub.

Sources : 3ders.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *