polysher lisser les objets 3D

Des objets lissés grâce au Polysher

Polymaker, fabricant de filaments pour imprimante 3D basé à Shangaï, semble vouloir ajouter un nouveau produit à sa gamme pour rendre les objets imprimés beaucoup plus jolis en supprimant les stries des couches.

polysherIl s’agit d’une unité de nettoyage qui fonctionne avec un aérosol baptisée Polysher. Le Polysher transforme votre impression 3D en un objet de haute qualité et rivalise ainsi avec l’aspect des pièces réalisées par injection plastique.

Combiné avec le nouveau filament PolySmooth, le Polysher sublime vos créations. Le filament PVB PolySmooth réagit parfaitement à l’aérosol à base d’alcool du Polysher.

NB : Le PVB, poly butyral de vinyle, est un polymère thermoplastique de synthèse.

Polymaker est déjà connu pour sa gamme de filaments 3D haute performance, ses matériaux sont idéals pour la conception mais restent utilisés uniquement pour le prototypage à cause de cet aspect strié lié à la fabrication couche par couche.

 « La mauvaise qualité de surface des objets fabriqués par impression 3D a toujours été un inconvénient important comparé aux méthodes de fabrication classiques », explique Xiaofan Luo, président de la société. « Nous voulons combler cette lacune et permettre la fabrication de produit fini par impression 3D et pas uniquement la fabrication de prototype. »

polysher 3Le filament PolySmooth est spécialement conçu pour être utilisé avec Polysher, il peut être utilisé sur toutes les imprimantes 3D de bureau et aucun nettoyage supplémentaire n’est nécessaire après le passage dans le Polysher.

« Grâce à l’interface simple et intuitive, vous pouvez configurer le temps sur le cadran, ensuite asseyez-vous et laissez le Polysher opérer. Comme par magie, votre pièce va se transformer en une impression lisse et brillante qui pourrait rivaliser avec toute pièce fabriquée par des techniques de production de masse « , disent ses développeurs.

Le procédé nécessite 20 à 40 minutes, il est suivi par un procédé de séchage qui dissipe le brouillard d’alcool. Le Polysher dispose également d’une unité de levage automatique pour vous permettre de sortir facilement la pièce. Et comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le résultat est fantastique.

Le secret du Polisher réside dans la diffusion uniforme de l’aérosol. La diffusion se fait à travers une membrane mince qui comporte des centaines de petits trous (< 10 microns) commandée par un actionneur piezo-électrique.

polysherLa diffusion de l’aérosol à base d’alcool se dépose uniformément sur toutes les surfaces de votre objet et le lissage se fait naturellement. La chambre est complétement fermée ce qui garantit la sécurité de l’utilisateur.

Le filament PVB PolySmooth possède les caractéristiques idéales pour être soumis au Polysher. Extrudé à une température comprise entre 190 et 210°C en sortie de buse, il peut être imprimé sur un lit chauffant ou non chauffant. Il dispose de propriétés mécaniques qui peuvent facilement entrer en compétition avec le PLA ou l’ABS avec une résistance à la traction légèrement plus élevée et une résistance aux chocs supérieure. Mais le plus important, c’est qu’il peut être poli lorsqu’il est exposé à l’alcool isopropylique ou à l’éthanol, des alcools que vous trouverez facilement en pharmacie. Ces deux alcools peuvent tous deux être utilisés dans le Polysher.

Le filament Polysmooth est déjà prêt pour la production série alors que le développement du Polysher est à 80%, il reste quelques petits bugs et des améliorations à apporter avant sa commercialisation expliquent les développeurs. Pour financer les coûts restants, l’entreprise prépare une campagne de financement participatif sur Kickstarter à partir du 25 Avril. Une bonne occasion d’acquérir le Polysher en avant-première pour 199$ (175€). La livraison est prévue pour Septembre 2016.caractéristiques du polysmooth

polysher

pièces 3D polies

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *