imprimante 3D pour la cuisine

L’impression 3D repousse les limites de l’ innovation culinaire

Que ce soit dans la mode,  l’industrie,  l’architecture,  la santé et bien d’autres secteurs, l’impression 3D offre des millions de possibilités à explorer. La gastronomie n’y échappe pas. Voici un nouvel exemple d’ innovation culinaire réalisable uniquement grâce à l’impression 3D et inventé par Daniel Wilkens : Le message dans le gâteau.

Étudiant en design industriel à l’Université Folk Wang, en Allemagne, Wilkens est déjà habitué à l’utilisation de l’impression 3D comme technologie de prototypage rapide. Il souhaitait utiliser l’impression 3D pour faire un projet culinaire.

 » Lorsque j’ai commencé à travailler sur l’impression 3D d’aliment en Octobre 2013,  j’ai vu de nombreuses applications pour lesquelles l’impression 3D n’est pas nécessaire, comme imprimer une pizza », confie Wilkens.  En effet, la plupart des imprimantes 3D alimentaire recrée simplement des produits qui peuvent être fabriqués ou assemblés manuellement.

 » L’impression 3D est plus intéressante lorsqu’elle permet de concevoir des structures cachées et personnalisées « , explique Wilkens.  » L’idée de mettre un message dans un gâteau est née dans un de ces moments de création. Imprimer une photo à l’intérieur d’un gâteau ne peut être réalisé qu’avec la technologie d’impression 3D. Dans un gâteau « classique » composé de 2 pâtes différentes, les deux pâtes sont mélangées de manière aléatoire. Dans un gâteau 3D, cet arrangement est fortement contrôlé « , a déclaré Wilkens.  » Chaque gâteau nécessite un modèle 3D que je crée à l’aide d’un logiciel de CAO classique. Ensuite, le modèle 3D est traduit en G-code, le langage commun des imprimantes 3D « .

La consistance de la pâte joue un rôle déterminant !

gâteau 3D » La pâte doit être suffisamment fluide pour passer à travers l’extrudeuse et suffisamment consistante pour conserver sa forme dans le moule à gâteau « , a déclaré Wilkens. «  Pour obtenir cette composition ambivalente, j’ai expérimenté beaucoup d’ingrédients différents. Finalement, j’ai réussi à faire une pâte sans œufs et suffisamment consistante pour réaliser de délicieux gâteau 3D. »

Wilkens a utilisé une imprimante 3D RepRap. Jusqu’à présent, il a pu «écrire» jusqu’à cinq lettres à l’intérieur d’un gâteau et imprimer de petites images, comme des voitures ou des trains. La pâte à gâteau 3D peut également être utilisée pour former des récits entiers ou une bande dessinée sur chacune des tranches du gâteau.

 » Lors de la Foire commerciale de Cologne en Janvier dernier, la réaction du public fut très positive », a déclaré Wilkens,  » Il faut souvent un certain temps avant que les gens comprennent comment fonctionne l’imprimante à gâteau, ils commencent généralement par sourire ou hocher la tête jusqu’au moment où je coupe les tranches et que la première image apparaît. Curieusement leur première question est régulièrement «Pouvez-vous vraiment manger ce gâteau ? ‘ Et oui, bien sûr ! « 

Wilkens espère commercialiser son produit dans un avenir proche grâce à une collaboration avec un industriel.

L’impression 3D alimentaire offre de nouvelles perspectives à l’ innovation culinaire, elle permet de nouvelles combinaisons pour créer de nouvelles saveurs. Elle offre désormais la possibilité de décorer de manière originale un produit et de faire passer un message personnalisé.

Retrouvez tous nos articles sur l’impression & la gastronomie en cliquant ICI.

Source : 3ders

    2 Commentaires

  1. […] en reste puisque la fabrication de plat par des imprimantes 3D est déjà une réalité, comme la fabrication de gateau, de dessert, de pizza et beaucoup d’autres plats. Le milliardaire et cofondateur de PayPal Peter […]

  2. […] article L’impression 3D repousse les limites de l’ innovation culinaire est apparu en premier sur […]

Partagez votre opinion