La mode en 3D

  Quand la plupart des gens pensent « impression 3D », ils sont loin de s’imaginer pouvoir remplir leur garde-robe. Et pourtant …

  Un studio de design, l’atelier XYZ s’est lancé dans la création d’articles de mode. Depuis qu’ils ont acheté un kit Ultimaker en mai de l’année dernière, l’entreprise a créé de nouveaux modèles uniques.

Fashion Suite : le nouvel ère de la mode ?

  Aujourd’hui, l’atelier XYZ a annoncé la sortie de leur «Fashion Suite», toute une gamme d’ accessoires et de vêtements imprimés en 3D. Les fichiers sont maintenant disponibles sur la plateforme de téléchargement  YouMagine.com. Il s’agit notamment d’une montre souple, d’une pochette femme, d’un portefeuille homme, et une robe baptisée InBloom incroyablement unique. L’atelier XYZ ne s’arrête pas là et prévoit de sortir dans un proche avenir encore plus d’article mode aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

  Afin de créer des produits de mode, mais confortables, l’atelier XYZ utilise 4 imprimantes 3D Ultimaker2 combinées avec des filaments souples, qui offrent une meilleure solution que le PLA et l’ABS traditionnels qui sont trop rigide. La philosophie de l’ atelier XYZ est claire : « Pour faire avancer la mode imprimable en 3D, nous croyons que nous pouvons aider à stimuler et à encourager l’expérimentation en fournissant publiquement les fichiers de conception « .

  « Je peux voir comment l’impression 3D peut être d’une grande influence dans l’industrie de la mode », a expliqué le PDG Ultimaker, Siert Wijnia. «Dans cette industrie, il ya un énorme désir de personnalisation et c’est exactement ce que l’impression 3D permet. Grâce à la fabrication numérique, les designers peuvent raccourcir les délais de traitement et l’impression 3D leur donne la liberté et la flexibilité de produire des choses en plus petite quantité et continuer à concevoir de nouveaux travaux pendant que l’imprimante fait tout le travail Nous sommes impatients de voir comment les autres designers vont repousser les limites avec une imprimante de bureau 3D, notamment avec l’utilisation du PLA flexible. « 

L’atelier XYZ a publié ces fichiers avec l’espoir que d’autres designers leur emboitent le pas et permettre à chacun d’imprimer « à la maison » un article de mode unique, à faible coût et rapidement. Qu’en pensez-vous ? L’atelier XYZ va t’il ouvrir la voie de la démocratisation de la mode ? Votre avis nous intéresse, laissez-nous un commentaire, nous serions heureux de connaitre votre point de vue sur ce sujet.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *