inventeurs

Les entreprises françaises innovantes

L’industrie de l’impression 3D continue inexorablement de croître à l’échelle mondiale. Cette année encore, le rapport Wohlers, qui analyse les données collectées auprès de 51 fabricants d’équipements industriels, 98 prestataires de service d’impression 3D, 15 fabricants de consommables et 80 experts de 33 pays, montre une augmentation de 25.9% du marché de la fabrication additive pour atteindre aujourd’hui un montant de 5.165 milliards de dollars.

De l’aérospatiale à la gastronomie en passant par la mode ou la médecine, les applications sont extrêmement variées. Qu’il s’agissent d’entreprises bien établies, qui ont su appréhender et intégrer la fabrication additive dans leurs activités, ou de start-up qui ont fait de l’impression 3D un moyen d’innover voire un business à part entière, l’impression 3D est devenu un véritable booster d’innovation et de création d’emploi.

La France n’est pas reste c’est pourquoi nous avons décidé de mettre en avant des entreprises françaises innovantes qui ont su tirer partie des possibilités offertes par l’impression 3D. Le classement est par ordre alphabétique.


#1 – Airbus

Airbus fait régulièrement la UNE de notre actualité et figure parmi les meilleures entreprises françaises innovantes. Ce leader de l’industrie aérospatiale utilise de plus en plus la fabrication additive pour imprimer les pièces de son avion A350,  imprimer le premier avion 100% impression 3D baptisé THOR et même une moto exceptionnelle , la Light Rider. Airbus a annoncé cette année l’ouverture d’un centre de fabrication additive à Munich : Aerospace Factory.

Le Light Rider, la moto électrique d'Airbus imprimée en 3D

pièces de l'avion THOR


#2 – BeAM

BeAM, société créée en 2012, est un fabricant français d’imprimante 3D métal situé à Strasbourg. BeAM occupe une position de leader dans la technologie de fabrication additive par dépôt de métal fusionné par laser.


#3 – BionicoHand

Le projet BionicoHand avait pour objectif de fédérer les compétences de chacun autour de la fabrication d’une prothèse du membre supérieur abordable et open source. Lancé en 2012 par Nicolas Huchet, le projet a fait grand bruit en France et à l’étrangers (Rome, Berlin, Moscou, ….).


#4 – Boulanger

L’enseigne française Boulanger, spécialiste de l’électroménager et du multimédia, fait figure de précurseur en proposant gratuitement à ses clients une banque de fichiers 3D des pièces de rechange de ses équipements. Certes le nombre de fichiers 3D disponibles est encore faible et ne couvre pour le moment que les équipements fabriqués par Boulanger (listo et essentielb) mais cette initiative marque un premier pas vers une nouvelle stratégie sur le marché des pièces de rechange qui pourrait bien devenir un nouveau standard dans les années à venir.

stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange


#5 – Dagoma

La start up Roubaisienne conçoit et fabrique des imprimantes 3D sous la technologie FDM (dépôt de fil fondu). Son premier modèle, la Discovery 200, figure dans le TOP10 des imprimantes 3D à moins de 300€. Dernièrement, la société à lever 3 millions d’euros pour poursuivre son développement.


#6 – Fabulous

Fabulous est un bureau d’étude spécialisé dans les techniques de fabrication additive. L’entreprise s’est fait connaitre notamment par son projet d’habitat imprimé en 3D pour la planète Mars dans le cadre d’un concours organisé par la NASA.


#7 – Freelabster

La start-up française Freelabster.com est une plateforme d’impression 3D collaborative. Elle met en relation les particuliers et les entreprises avec les propriétaires d’imprimantes 3D. C’est un moyen d’imprimer des objets prés de chez vous sans avoir à investir dans une imprimante 3D.


 #8 – InMoov

 InMoov est le premier robot open source à taille humaine imprimé en 3D. Son créateur, Gaël Langevin, est un sculpteur et designer français. En 2012, il entreprend la création d’une prothèse robotisée open source imprimée en 3D et poursuit son développement pour fabriquer un robot complet open source. Il existe aujourd’hui beaucoup de réplique à travers le monde et chacun apporte sa pierre à l’édifice pour améliorer le robot InMoov de Gaël.


 #9 – Michelin & Fives

Michelin et Fives ont créé une joint-venture appelée Fives Michelin Additive Solutions. L’objectif de ce partenariat est de développer et commercialiser des machines et des ateliers de production utilisant la fabrication additive métallique. Implanté à Clermont Ferrand, cette société bénéficie d’un investissement de 25 millions d’euros.

fives-michelin


#10 – OsseoMatrix

Le docteur Didier Nimal a créé en 2009 la société OsseoMatrix et inventé un procédé révolutionnaire d’impression 3D de céramique biologique. Son procédé permet, à partir d’un scanner, d’imprimer un implant correspondant parfaitement à la morphologie du patient. Les implants en céramique ont une composition similaire à l’os minéral et leur porosité interne permet de guider la cicatrisation osseuse. Cette solution est une alternative aux greffons osseux.

osseomatrix-implant-bioceramique-sur-mesure


#11 – Poietis

Poietis est une entreprise française qui conçoit et développe des tissus biologiques humains pour des applications de recherche et en médecine régénératrice. Récemment, Poietis et l’Oréal ont signé une collaboration de recherche pour la bio-impression de cheveux par impression 3D.


#12 – Poppy Project

Le projet Poppy permet à une communauté multidisciplinaire composée de chercheurs, enseignants, artistes et passionnés de robotique de partager leurs travaux, leurs visions ainsi que leurs idées. Le robot Poppy imprimé en 3D est né de cette plateforme collaborative.


 #13 – Prodways

Prodways est une filiale du groupe Gorgé. Spécialisée dans la fabrication d’imprimantes 3D industrielles, Prodways figure parmi les leader mondiaux de l’impression 3D par stéréolithographie grâce à sa technologie MovingLight et frittage de poudres. Cette année, Prodways a annoncé avoir fabriqué l’imprimante 3D la plus rapide au monde.


#14 – Safran

Safran est un groupe international de haute technologie. C’est un équipementier de premier rang dans les domaines de l’aéronautique, de la défense et de la sécurité.

L’entité « Safran Additive Manufacturing » a pour mission de conduire des programmes de recherche pour le développement des produits et services du groupe. Cette équipe est constituée d’une vingtaine d’ingénieurs et d’une quinzaine d’imprimantes 3D dont les technologies EBM (faisceau d’électrons) et frittage laser.

C’est ainsi que Safran fabrique des pièces complexes (en métal, plastique ou céramique), destinées par exemple au moteur d’avion LEAP, au moteur spatial Vinci, ou encore aux moteurs d’hélicoptères Arrano ou Ardiden 3.

 » Cette technologie nous permet de viser des gains de productivité et de performance considérables », précise Thierry Thomas, vice-président de Safran Additive Manufacturing.

safran pièces métal imprimé en 3D


#15 – Sculpteo

Fondée en 2009, la start-up française Sculpteo est l’une des première plateformes en ligne qui permet aux particuliers et professionnels de commander des pièces imprimées en 3D à la demande à partir d’un fichier numérique. Pour répondre aux commandes de ses clients, Sculpteo dispose d’un parc d’imprimantes 3D multi-technologies (poudre, dépôt de fil, résine, cire perdue, …) et bientôt le métal et la céramique

Après avoir réalisé plusieurs levées de fonds, la start up a ouvert un nouveau site à San Francisco, elle emploie aujourd’hui 40 personnes et réalise plus de 50% de son chiffre d’affaire à l’étranger.


#16 – SYOS

La jeune start-up SYOS (Shape Your Own Sound) utilise l’impression 3D au service des musiciens. Les fondateurs, Pauline et Maxime, permettent aux saxophonistes de modifier le son de leur instrument en proposant des becs de saxophone personnalisés en terme d’acoustique, de couleur et de géométrie.


#17 – Smart Metal Design

Smart Metal Design est une marque de la société Corima Technologies, spécialisés dans le secteur de la fabrication de moules pour l’aéronautique. Lancé en Juillet 2016, Smart Metal Design utilise une technologie additive qui consiste à déposer une couche de métal sur tout objet en plastique (imprimé en 3D ou non). Le procédé d’électroformage utilisé par Smart Metal Design permet différents niveaux de finition et d’aspect. Les pièces ainsi recouvertes dispose de caractéristiques mécaniques exceptionnelles.


#18 – TechShop – atelier Leroy Merlin

Basé à Ivry sur Seine, le TechShop est un atelier collaboratif qui, à la façon d’un fablab, permet d’accéder à des machines et équipements professionnels sous forme d’abonnement. Parmi les machines disponibles, le TechShop dispose de plusieurs imprimantes 3D (uniquement à dépôt de fil pour le moment). Surfant sur la vague des makers, le TechShop contribue à la démocratisation de l’impression 3D. Un TechShop va bientôt ouvrir ses portes à Lille.


#19 – Tobeca

Basé à Vendôme, Tobeca conçoit, fabrique et commercialise des imprimantes 3D. L’entreprise créée par Adrien Grelet en 2013 s’est fait connaitre avec son premier modèle, la Tobeca : l’imprimante 3D abordable et transportable grâce à sa valise fournie. Depuis, Adrien a amélioré son premier modèle avec la Tobeca 2 et utilise son savoir faire pour developper des imprimantes 3D professionnelles à la demande et en fonction des applications de ses clients.

Un vrai savoir faire à la française à découvrir dans cette interview vidéo :


#20 – Université de Nantes

Les chercheurs de l’Université de Nantes (IRCCyN) et des étudiants du département Génie Mécanique et Productique de l’IUT de Nantes, ont créé INNOprint 3D, une imprimante 3D hors norme capable de fabriquer de grands objets. La première application : un habitat d’urgence par impression 3D en moins de 30 minutes.


#21 – Volumic

Gérard Luppino et Stéphane Malaussena ont créé en 2004 la société GEMEA INTERACTIVE spécialisée dans la visualisation 3D pour l’architecture et le prototypage. La fabrication additive était donc une évidence et une continuité pour les 2 associés niçois. C’est pour combler un manque dans le choix des imprimantes 3D disponibles à l’époque que les 2 précurseurs ont entrepris la fabrication d’un premier modèle d’imprimante 3D baptisée Stream 20 et créé la marque Volumic.

Volumic est une entreprise française de fabrication d’imprimantes 3D abordable et de filaments sous la technologie FDM (dépôt de fil fondu).


#22 – XtreeE

XtreeE est une société française née d’un projet réunissant des architectes, des ingénieurs et des chercheurs. Le projet consistait à développer un système de construction grande échelle par impression 3D béton.

Aujourd’hui XtreeE est devenu un spécialiste de l’intégration des processus numériques dans la conception architecturale et la construction.


#23 – 3Dvarius

Basé sur le modèle d’un véritable Stradivarius, Laurent Bernadac a entrepris l’impression 3D du premier violon électrique imprimé en 3D. Constitué d’une seule pièce, le corps du 3Dvarius a la particularité de conduire les ondes sonores de façon optimale sans jamais les entraver, afin de permettre à l’instrumentiste un contrôle optimal du son.

Le 3Dvarius est produit en série limitée et numérotée.


Si vous pensez que nous avons oublié certaines entreprises françaises innovantes, n’hésitez pas à compléter la liste en laissant un commentaire.

Impression 3D, imprimante 3d, fichier 3d, veille technologique fabrication additive, suivez toute l’actualité sur Facebook et  Twitter

    4 Commentaires

  1. Dans le domaine de l’impression 3D, il y a aussi Individualdream. Le site propose des bustes et sculptures uniques, imprimés en diverses matières (allant de la résine jusqu’au bronze).

  2. Et thindustries???? Bon ok on est pas gros mais quand même je pense qu’on aurait pu être 30 ieme:-)

  3. Voici quelques informations sur Keonys, le premier intégrateur européen des solutions PLM et 3D. Il devrait y figurer également.

    Keonys est depuis plus de vingt ans un partenaire de référence européen en solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM* – Product Lifecycle Management) et 3D. Au cœur de l’entreprise numérique, Keonys permet aux organisations de toutes tailles et de toutes industries de créer et de mettre sur le marché plus rapidement de meilleurs produits et des services innovants. Acteur incontournable de l’innovation et de la productivité, Keonys réalise des prestations de conseil à forte valeur ajoutée, de conduite et d’intégration de projets PLM, de formation et de support à plus de 1500 clients en France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne et Suisse.

    http://www.keonys.com

  4. Je ne vois pas top office qui a démocratisé l’impression 3D depuis 4 ans, a été le 1er distributeur à imprimer du 3D et aujourd’hui 17 sites en France impriment en 3D … Étonnant !

Partagez votre opinion