Des médecins témoignent du potentiel illimité de l’impression 3D

Potentiel illimité de l'impression 3D dans la médecineL'intérêt de la médecine pour l'impression 3D n'est plus à démontrer.A Pékin, les médecins ont effectué la première chirurgie au monde utilisant une vertèbre imprimée en 3D.En Louisiane, des chercheurs utilisent des imprimantes de bureau 3D abordables pour imprimer des implants de diffusion de médicamentsAu centre médical Langone de New York, une équipe utilise la technologie d'impression 3D pour aider à planifier et exécuter la chirurgie de la mâchoire en un seul jour.Pendant ce temps, les scientifiques de l'Université de Cornell sont à l'œuvre sur des prototypes pour imprimer une oreille 3D, et à l'Hôpital Mount Sinai, la recherche se concentre sur la bio-impression d'une trachée. Les patients pourront ainsi récupérer leur autonomie respiratoire...

Des implants pour le traitement du cancer et des infections imprimés en 3D

Des implants pour le traitement du cancer et des infections imprimés en 3D  Chaque semaine, de nouvelles applications médicales utilisant l'impression 3D voient le jour. Nous avons vu toutes sortes d'utilisations étonnantes, des prothèses aux implants, et même l'impression de cellules humaines à usage médical. Malheureusement, le développement de ces innovations est limité car nécessite un investissement important (souvent des machines à 200.000 €) afin de rendre les technologies disponibles dans les hôpitaux.Une percée, cependant, voit le jour; des chercheurs de l'Université de Louisiane utilisent des imprimantes de bureau 3D abordables comme le MakerBot Replicator pour modifier la façon dont nous traitons les patients cancéreux, ainsi que ceux qui combattent des infections.Impression des implants sur une...

Des vertèbres imprimés en 3D et implantés sur un patient en Chine

Des vertèbres imprimés en 3DAu cours des dernières années, les innovations réalisées grâce à l'impression 3D dans le domaine de la santé sont étonnantes. Il y a seulement quelques décennies, il était impossible d'imaginer que la fabrication additive deviendrait un outil pour les chercheurs dans le domaine médical. Ces progrès sont de plus en plus rapide et nous pouvons nous 'attendre à voir de nouvelles idées intéressantes et de nouvelles innovations fantastiques dans les mois à venir comme des vertèbres imprimés en 3DLe service d'orthopédie de l'Université de Pékin a récemment annoncé un de ces nouveaux développements. Ils ont entrepris des essais cliniques orthopédiques en impression 3D : des corps vertébraux artificiels. Bien sûr, ce type de prothèses a ont déjà été imprimés en 3D, mais c'est la...

53 imprimantes 3D Replicator 2, pour créer des prothèses !

53 imprimantes 3D Replicator 2, pour créer des prothèses !Des initiatives à travers le monde se démarquent naturellement des autres. De nombreux gadgets ont déjà fait couler beaucoup d'encre et continueront à le faire. Si beaucoup de personnes se sont demandées à quoi pouvait bien servir les imprimantes 3D, ici et là des passionnés font naître des projets remplis d'espoirs et de promesses comme des prothèses. Robohand est de de ceux-là.Depuis un an, à Seattle, Richard Van As a développé une structure qui consiste à fabriquer des prothèses de mains à échelle industrielle. Victime d'un accident de travail où il a perdu 4 doigts de la main droite. Constatant le prix fort coûteux d'une prothèse traditionnelle, il s'est mis en tête d'exploiter l'impression 3D en vue d'en fabriquer facilement et en quantité. En...

Impression 3D : OwnFone sort le premier téléphone en braille personnalisable

Impression 3D : OwnFone sort le premier téléphone en braille personnalisableGrâce à l'impression 3D, OwnFone propose aux déficients visuels, le premier téléphone en braille, personnalisable à un prix défiant toute concurrence.Basée à Londres, la société Ownfone a fondé sa philosophie d'entreprise sur la simplicité, l'ergonomie et l'accessibilité. Cette dernière s'est illustrée en 2012 en proposant le premier téléphone customisable, issu partiellement de l'impression 3D. En 2013, c'est avec le « 1stfone » qu'Ownfone s'est une fois de plus fait remarqué. Le public ciblée pour ce modèle étant les 9/12 ans, la démarche avait fortement été décriée. Cette fois-ci, le Ownfone Braille ne divisera plus comme son aîné. Spécifiquement conçu pour les mal-voyants et les personnes âgées, ils ont désormais la...

Osteoid, le plâtre du futur ! Pas si lointain…

Le plâtre du futur !Ce nouveau plâtre imprimé en 3D pourrait changer la vie des patients.Qui n’a jamais été plâtré, ou n’a jamais connu quelqu’un qui l’a été ? Lourdeur, chaleur, démangeaisons, impossibilité de se laver correctement … que d’inconvénients ! Et l’on pourrait, à juste titre, se demander pourquoi, en la matière, les chercheurs n’ont pas imaginé une technique de guérison plus rapide et surtout moins contraignante. Et bien maintenant c’est fait. Grâce au turc Deniz Karasahin et à une imprimante 3D, une nouvelle génération de plâtre a vu le jour.Résistant à l’eau, chic, laissant respirer la peau, et permettant surtout une guérison plus rapide jusqu’à 40 % grâce aux ultrasons qu’il sera capable d’émettre avec son système baptisé LIPUS ( Low Intensity Pulsed Ultrasound), ce «...

L’impression 3D lutte contre le cancer !

L’impression 3D lutte contre le cancer !Encore une mini-révolution concernant l’impression 3D dans le domaine du cancer, avec cette équipe de chercheurs américains de l’université de Drexel, qui a réussi à mettre au point une nouvelle méthode pour la fabrication en laboratoire, de tumeurs cancéreuses vivantes.En effet, jusqu’à aujourd’hui, la recherche se faisait via des expériences sur des cultures développées dans des boîtes de Petri, donc à plat, ce qui différait des réelles cellules cancéreuses humaines, et rendait les résultats beaucoup moins concluants d’après les comparaisons effectuées. Dorénavant, comme l’a démontré cette équipe de recherche sous la direction du professeur Wei Sun, de nouvelles perspectives voient le jour. La technique de culture des cellules cancéreuses vivantes imprimées en 3D...

Imprimante 3D : Il remplace sa prothèse à 42.000 $ par une imprimée à 50 $ !

Il remplace sa prothèse à 42.000 $ par une imprimée à 50 $ !Né sans main gauche, José Delgado Jr. a utilisé une prothèse dotée d’un crochet depuis sa plus tendre enfance. En 2011, âgé de 49 ans, il s’équipe d’une prothèse myoélectrique à 42.000 $, qui est équipée de capteurs qui réagissent aux impulsions électriques fournies par les muscles l’avant-bras. Ainsi, elle s’ouvre et se ferme en fonction des contractions musculaires.Portée pendant jusqu'à aujourd'hui, la prothèse myoélectrique possède certains inconvénients. En plus du prix de 42.000 $ qui n’était que partiellement remboursé  par son assurance, seulement 3 doigts sur 5 sont véritablement fonctionnels. Pire, elle peut se montrer imprévisible. José Delgado explique qu’au volant de sa voiture, une simple bosse sur la route pouvait déclencher...

Coupe du Monde 2014 : L’impression 3D donnera le coup d’envoi !

L'impression 3D donnera le coup d'envoiÀ 60 jours du lancement de la Coupe du Monde de football 2014 qui se déroulera au Brésil, l’impression 3D sera sous le feu des projecteurs. En effet, lors de la cérémonie d’ouverture, le coup d’envoi de la compétition sera effectué par un paraplégique équipé d’un exosquelette, une armature extérieure réalisée en partie sur une imprimante 3D. Miguel Nicolellis, chercheur en neuroscience à l’Université Duke (Caroline du Nord, USA) a baptisé ce projet d’un nom évocateur de rêve et d’espoir : « Walk Again » ( Marche à nouveau).Pour réaliser ce prodige, à l’image de ce qui avait été fait pour Amanda Boxtel, Nicolellis et son équipe de chercheur ont conçu cet exosquelette qui permettra à cette personne en situation de handicap de se lever, devant un stade bondé...

David crée des prothèses imprimées en 3D

Des prothèses imprimées en 3DEn Sierra Leone, David Sengeh, étudiant de 27 ans, a pour but de changer le monde qui l'entoure. Un idéaliste me direz-vous. Peut-être. Mais ce jeune homme a grandi dans un pays en proie à une guerre civile qui a duré près de 10 ans. Il a rapidement pris conscience des maux qui ont frappé son pays et se donne les moyens d'y subvenir.L'accès aux soins dans un pays en guerre est toujours insuffisant. Comme à l'accoutumé, ce sont les populations les plus fragiles qui en font les frais. De nombreuses mutilations et amputations ont été constatées par les autorités et ONG sur place.C'est l'espoir qui anime David, futur doctorant. Il a choisi d'utiliser l'impression 3D et les mathématiques pour concevoir un type de prothèse d'un nouveau genre. Et espère ainsi améliorer et changer la vie de...