Comprendre l’évolution du squelette humain grâce à l’impression 3D

squelette 3D
A l’initiative du Dr Paul Monk, enseignant chercheur spécialisé dans la traumatologie et l’orthopédie, des scientifiques de l’Université d’Oxford ont analysé l’évolution du squelette humain à partir d’ossements préhistoriques et contemporains. Plus de 220 os ont ainsi été scannés, comparés, analysés et imprimés en 3D permettant aux chercheurs d’établir des hypothèses sur l’évolution du squelette actuel mais aussi de prédire la morphologie du squelette de demain !350 millions d’années d’évolutionL’équipe a scanné plus de 220 échantillons d’os allant de la période du Dévonien à aujourd’hui. Il s’agit d’os des premiers tétrapodes semi-terrestres, de dinosaures, de musaraignes, de tupaia, de lémurs, de primates, d’australopithecus afarensis (Lucy), d’homo erectus et de l’homme...

Un cœur imprimé en 3D d’ici 5 à 10 ans

logo HRI Australie
La médecine ne cesse d'innover grâce à la bio-impression 3D et la reproduction d'organes vivants à partir de cellules souches comme un cœur imprimé en 3D n'est presque plus un rêve mais commence à devenir une réalité.Des cellules humaines imprimées en 3DL'institut Heart Research à Sydney travaille activement sur la fabrication d'un cœur imprimé en 3D et les scientifiques sont parvenus pour la première fois à imprimer des cellules humaines qui pourraient servir à réparer les tissus cardiaques endommagés.[video width="1280" height="720" webm="http://www.additiverse.com/wp-content/uploads/2016/12/CarefulSnoopyGuineapig.webm"][/video]Cette avancée spectaculaire nous dirige petit à petit vers la fabrication d'un organe implantable sur l'homme.Comme l'explique le Dr Carmine Gentile, à partir de quelques...

Impression 3D : TOP 10 de l’année 2016

impression 3D en 2016
Cette année encore, l'actualité de l'impression 3D fût riche et pleine d'innovations. L'équipe d'additiverse a sélectionné son TOP 10 de l'année 2016 des meilleures actualités.Nous profitons de l'occasion pour remercier nos fidèles lecteurs toujours plus nombreux alors continuez à nous suivre, à échanger et à partager vos projets, vos remarques et vos questions en 2017. N'oubliez pas, additiverse.com c'est aussi une banque de fichiers 3D gratuits et une market place pour acheter votre imprimante 3D et vos consommables.1. La première guitare électrique imprimée en 3D métal2. La première moto imprimée en 3D métal3. La supercar et le superbike de Divergent3D4. Le TOP 30 des plus grandes imprimantes 3D au monde (dont plusieurs ont été lancées en 2016)5. Les premiers vaisseaux...

Vidéo : un père fabrique une prothèse de coude par impression 3D pour sa fille handicapée

coude myoélectrique imprimé en 3D
Pour aider sa fille de 5 ans qui a le bras gauche presque totalement paralysé suite à une maladie rare, Bodo Hoenen a décidé de créer une prothèse de bras myoélectrique avec l'aide de son imprimante 3D."Ma fille Lorelei a une maladie rare, une infection virale est à l'origine du gonflement de sa colonne vertébrale et de son cerveau," explique Bodo. "En l'espace de quelques heures, elle est passé d'une fille pleine de vie et d'enthousiasme à une fille qui avait du mal à respirer, et dont le corps se paralyse. Lorsque je suis arrivé à l'hôpital, elle avait déjà perdu l'usage de son bras gauche et ses muscles ont été sérieusement affaiblies, elle ne pouvait pas marcher, se tenir debout, rester assis, et elle avait du mal à respirer et parler. "Bodo Hoenen a alors décidé d'aider sa fille en fabriquant une prothèse...

Les premiers vaisseaux sanguins imprimés en 3D greffés avec succès sur des singes en Chine 

singe-avec-greffe-de-vaisseaux-sanguins-imprimes-en-3d
Des scientifiques chinois ont annoncé avoir greffé les premiers vaisseaux sanguins imprimés en 3D sur une population de singes. Après plusieurs mois, ils affirment que cette opération est un véritable succès et une innovation majeure dans la chirurgie de demain.La bio-impression 3DLa bio-impression 3D est certainement l'une des technologies d'impression 3D qui offre un potentiel d'innovation majeur car, à terme, elle permettra de sauver d'innombrables vies. Contrairement à l'impression 3D classique de plastique, métal, céramique, béton, ..., la bio-impression consiste à utiliser des cellules souches pour fabriquer des tissus humains et des organes vivants. Cette technologie a déjà permis de fabriquer de la peau humaine, des oreilles, des muscles, des os, un pancréas artificiel, des reproductions de poumons au Japon, des...

Vidéo : Une main de super héro par impression 3D pour des enfants handicapés

main-de-super-hero-par-impression-3d
Bioniks a conçu et réalisé la première prothèse de bras au Pakistan et lance une campagne de crowdfunding pour développer son concept à grande échelle, la main de super héro par impression 3D !Voici la vidéo de Mir Bayyan, cinq ans, qui a reçu le premier bras imprimé en 3D Iron Man au Pakistan.Ce projet est similaire au projet enable qui a développé plusieurs prothèses à faible coût open source et qui fait figure de pionnier dans ce domaine grâce à une communauté grandissante.Impression 3D, imprimante 3d, fichier 3d, veille technologique fabrication additive, suivez toute l'actualité sur Facebook...

Impression 3D : Des semelles pour les patients diabétiques

impression-3d-semelles-pour-diabetique
Des semelles pour les patients diabétiques en 3DL'inconfort des chaussures peut être gênant pour tout le monde mais dangereux chez les diabétiques. Savez-vous que chaque jour 400 nouveaux cas de diabète sont diagnostiqués en France?Un risque d'amputationCette maladie apporte beaucoup de contraintes dans la vie du diabétique. L'une d'entre elles est l'attention particulière à apporter aux pieds du malade. En effet, le pied du diabétique se soigne très mal. Une minuscule plaie chez la personne diabétique peut aller jusqu'à l'amputation dans le pire des cas.Il est donc d'une importance capitale d’être bien chaussé et bien au delà, d’être bien protégé dans ses chaussures grâce à une semelle intérieure.L'impression 3D a toute sa place dans l'innovation médicale.Des semelles rembourrées pour les...

L’impression 3D de tissus organiques pour éradiquer l’expérimentation animale

impression-3d-organe-1
Effectivement, des chercheurs de L'institut Wyss de l'université d'Harward aux Etats Unis ont mis au point l'impression 3D de tissus organiques sur une puce. C'est ainsi que les organes tels que le cœur, les poumons, la langue et l'intestin sont reproduit avec brio mais surtout avec une architecture viable.Cela signifie que la force contractile du cœur ou encore le péristaltisme de l'intestin ont pu être imiter tels qu'ils fonctionnent chez l’être humain. Ceci grâce à des capteurs présents sur la puce qui permettent de mesurer la force contractile de l'organe.Pour bien comprendre, voyons le procédé de fabrication.Le tissu ( cardiaque, intestinal...) est produit dans un polymère transparent. Le procédé d'impression 3D de tissus organiques nécessite l'utilisation de six encres personnalisées avec une résolution...

Impression 3D : Des stents vasculaires sur-mesure

stent-3d-1
Guillermo Ameer et Cheng Sun, deux chercheurs de l'école Mc Cormick, pôle de l'université d'Harvard, ont axés leurs recherches sur les stents vasculaires.Rappel anatomiquePour y voir plus clair, faisons un petit rappel anatomique. Les stents vasculaires sont des dispositifs médicaux, semblables à des petits ressorts que l'on insère dans une cavité afin de la maintenir ouverte. Le plus souvent, ils sont utilisés pour déboucher les artères lorsque celles-ci sont obstruées. C'est notamment le cas lors d'infarctus.Un polymère spécialement conçuLes stents doivent être à la fois flexibles et biodégradables, la bio-impression 3D respecte ces 2 conditions.La fabrication additive des stents vasculaires se fait grâce à un procédé de micro stéréolithographie. Cela permet de fabriquer des stents à partir d'un...

Impression 3D : Un os synthétique facilite la régénération osseuse

impression 3D os
Une chute, un face à face trop brutal, un choc ..., les occasions de se casser un os ne manquent pas. C'est ce qui arrive à un million de français chaque année. 90% des fractures sont dites "simples". Cela signifie qu'elles se consolident grâce à une immobilisation avec un plâtre afin que le tissu osseux, qui est vivant, se régénère.Mais pour les 10% restants, c'est bien plus compliqué. Le bassin, les os du visage, la fracture de l'humérus et bien d'autres nécessitent une voire plusieurs interventions chirurgicales. Pour les orteils ou encore les petits os, nous n'avons à ce jour pas de solution si ce n'est de laisser faire dame nature.Aujourd’hui encore l'impression 3D se met au service de la santé.En effet, un groupe de chercheurs de l’université Northwestern de Chicago a mis en place un os synthétique imprimé...