Poppy Project : L’impression 3D au service de la robotique !

L'impression 3D au service de la robotiqueL'impression 3D ouvre grand la voie vers la robotique grand public. Inquiétant pour les uns, passionnant pour les autres, nul doute que les robots viendront changer nos modes de vies. Le Poppy Project a cette ambition.Conçu au Flowers Lab, situé à Bordeaux, au centre de recherche Inria et en collaboration avec l'école ENSTA-ParisTech, le Poppy Project vise à construire un robot de forme humaine( humanoïde) destiné à la recherche, l'éducation, les arts et aux amateurs en tous genres. A l'origine, Poppy devait permettre une meilleure compréhension de la marche sur 2 membres et de l'interaction physique et sociale entre l'Homme et la machine. Si vous êtes séduits, sachez que les logiciels et le matériel sont dit:"Open-Source". C'est à dire qu'ils peuvent être utilisés par tous,...

Roy Stuart surfe sur la vague de l’impression 3D !

Roy Stuart surfe sur la vague de l'impression 3D !En Nouvelle-Zélande à Putuaru, Roy Stuart fabricant reconnu de planches de surf, est un des premiers au monde à utiliser l'impression 3D dans son sport. En collaboration avec l'entreprise Palmer Design & Manufacturing, il a conçu un aileron inspiré de la baleine à bosse. Plus précisément, Stuart a étudié de près les nageoires pectorales de ces somptueux cétacés. Le design de l'aileron adopte alors un côté dentelé.Du concept à la réalisation, seulement quelques mois se sont écoulés. Stuart déclare à propos de son expérience : " Je vois l'impression 3D comme un autre moyen d'apporter de nouveaux designs et de nouvelles possibilités dans mon activité; Nous pouvons faire plus que ce que nous voulons à l'heure actuelle".Les ailerons sont pour le moment, sont...

L’impression 3D et Gravity dans la course aux oscars !

L'impression 3D et GravityComme chaque année, la cérémonie des Oscars récompensera les productions cinématographique. L'année 2013 a été particulièrement marquée par le film d'Alfonso Cuarón : Gravity qui est nominé dans 10 catégories dont celle du meilleur réalisateur et du meilleur film. Le cinéma est souvent à la pointe de la technologie, Gravity n'a pas fait exception. Dans les coulisses, Cuarón a pu avoir accès à la création rapide de certains prototypes et accessoires grâce à l'impression 3D en SLS. George Clooney et Sandra Bullock ont pu profiter eux aussi de ces nouvelles méthodes de fabrications. Leurs casques notamment, ont été faits sur-mesure. Ce qui, en plus de la rapidité, est le principal atout de l'impression 3D. L'équipe de tournage a demandé les services de l'entreprise : " 3D Systems...

Imprimez en 3D les figurines de Hero Forge !

La forge des héros !Donjon & Dragon, Hero Quest, Space Crusade, Warhammer, et j'en passe ! Si ces noms réveillent le guerrier qui est en vous, des sentiments irraisonnés, un appel irrépressible pour l'aventure avec un grand A, vous serez heureux d'apprendre qu'un projet Kickstarter (projet financé par les internautes) baptisé « Hero Forge » proposera aux amateurs de jeu de plateau et de jeux de rôle, une plate-forme de création de figurine à imprimer en 3D. Le concept a déjà largement séduit les internautes ! En effet, pour 95.000 $ demandés, le projet Hero Forge, qui a encore une trentaine de jours devant lui en a déjà récupéré près de 130.000 $. Doté d'une interface simplifiée et accessible à tous, vous devrez vous rendre sur le site internet pour modéliser votre personnage et enfin l'imprimer en 3 dimensions....

Snap3D, l’imprimante 3D qui s’imprime elle-même !

L’imprimante 3D qui s’imprime elle-mêmeL’imprimante Snap3D de Tjiko Labs a été spécialement conçue pour pouvoir se répliquer elle-même et se monter très facilement. Nous n’avons pas passé une porte de Stargate, effectivement, elle ne se monte pas toute seule ! Plus sérieusement, le projet de Luc Nikema (fondateur de Tijko Labs) propose une imprimante en kit, sans soudure, câblage ou connectiques complexes, elle s’assemble d’après son dirigeant en moins de deux heures.Pour le moment, nous trouvons sur le marché deux types d’imprimantes 3D, les projets open source en kit à monter soi-même (DIY) et les imprimantes "clé-en-main » à brancher sur son ordinateur.La Snap3D se positionne entre les deux, elle permet d’avoir le plaisir de fabriquer son matériel sans devoir faire 12 ans d’étude. Bien que la Snap3D...