additiverse à Francfort pour le Salon Euromold

additiverse à Francfort pour le Salon Euromold  Après le 3D PRINT de Lyon et le 3D PRINT SHOW de Paris, l’équipe d’additiverse s’est rendu au Salon Euromold de Francfort en Allemagne. Avant de vous faire découvrir les nouveautés des plus grands fabricants mondiaux de l’impression 3D, laissez-moi vous présenter brièvement le Salon Euromold.Il s’agit d’un Salon professionnel dédié 100% au prototypage rapide aux méthodes de production massives en passant par les nouveaux matériaux; toutes les nouveautés y sont présentées. Les exposants et visiteurs viennent du monde entier, c’est l’endroit idéal pour un polyglotte passionné d’impression 3D. Allemand, Chinois, Français, Japonais, Coréen, Italien, Anglais, Russes, Turques, Suisses,…, les visiteurs viennent des 4 coins de la planète uniquement pour cet...

La nouvelle BigRep One : l’imprimante GIGANTESQUE

l’imprimante GIGANTESQUE  Alors que les imprimantes 3D de bureau sont souvent limitées à la création d'objets de petites tailles, le studio allemand BigRep voulait créer une imprimante 3D capable de construire des meubles en taille réelle. En Février 2014, BigRep avait dévoilé son premier produit, la BigRep One. Avec un volume de construction de 1060 x 1070 x 1105 mm et 1,3 mètres cubes, la BigRep permet déjà de fabriquer des objets à l'échelle 1: 1, ce qui en fait l'une des plus grande disponible dans le commerce des imprimantes par dépôt fondu (FDM) dans le monde. Le prix d’achat était alors de 31 500 €.La BigRep ONE 2, version 2 du modèle initial, dispose d'un volume utile de 1100 x 1067 x 1097 mm (1,3 m³), un volume similaire mais avec de nouvelles capacités.Au salon EuroMold 2014, BigRep démontrera les...

Qu’est ce que le rapport Wohlers Associates ?

Qu'est ce que le rapport Wohlers Associates ?Wohlers Associates est une firme de 27 ans d'expérience de conseil indépendant basé à Fort Collins, Colorado. La société fournit des conseils techniques et stratégiques sur les nouveaux développements et les tendances dans le développement rapide de produits et la fabrication additive. Chaque année, elle édite un rapport sur les évolutions et donne son avis sur les tendances à venir, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, les coûts cachés, les tendances de l'industrie, et les prévisions de croissance. La société aide également à identifier les opportunités en matière de fusions et acquisitions, fournit des conseils sur le positionnement du produit et sur la concurrence, et offre un témoignage d'expert en cas de litige. Wohlers Associates a fourni des conseils à 150...

Nouveau rapport 3D Hubs : les chiffres parlent d’eux-mêmes !

Le rapport 3D Hubs3D Hubs est un site qui géolocalise les imprimantes 3D à l'échelle mondiale. Son objectif est de créer un réseau d'imprimeurs professionnels et particuliers et rédige un rapport 3D Hubs.Grâce aux informations collectées, 3D Hubs rédige chaque mois un rapport chiffré sur l'évolution de l'impression 3D et son dernier rapport est sans équivoque : La révolution 3D est en marche !Les chiffres présentés dans ce rapport sont clairs : En Juillet 2013, 290 imprimantes étaient répertoriés contre 6 377 en Juillet 2014 soit une croissance de ... 2 100%. C'est exponentiel.Autre information pertinente, la domination mondiale actuelle de MakerBot est évidente notamment grâce à la replicator 2 et 2x. La seule exception reste l'Europe, où Ultimaker mène toujours avec son système d'origine et, combiné avec...

Imprimante 3D à tatouer, l’interview de Pierre Emm

pierre-emm-piotr-widelk-tatoue-imprimante-3d-tatouer
Imprimante 3D à tatouerAdditiverse : Bonjour Pierre, pouvez-vous vous présenter? Pierre Emm : Nous sommes un groupe composé d’étudiants et de professeurs de l’ENCSI, âgés entre 20 et 30 ans. À la base, nous étions une équipe de quatre au Workshop : Alexandra RaDulescu, Roxane Philippon, Pablo Bras et moi, puis très tôt Piotr Widelka et Johan Da Silveira se sont joint au groupe. Samuel Bernier du FabShop était présent également. Sont venus se greffer ensuite Renaud Skyronka et Antoine Goupille. Nous avions tous la volonté de nous questionner sur notre rapport à l’image, sur nous-mêmes, et sur la question du choix. Et, dans ce sens, utiliser l’outil comme un moyen de réflexion, un vecteur.Additiverse : Comment en êtes vous venus à l’idée d’allier le tatouage à l’impression 3D ?Pierre Emm : Les...

Première mondiale : Tatouage et imprimante 3D, le défi français!

Tatouage et imprimante 3D2014 voit arriver une imprimante 3D d’un nouveau genre. Une imprimante 3D Replicator 2 modifiée qui soulève espoirs et interrogations dans le domaine du tatouageAntoine Goupille est le premier homme à s'être fait tatoué par un robot? Absolument !5 étudiants de l'ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle) ont hacké (modifié) une imprimante 3D pour en faire une machine à tatouer, baptisée : « 3D Printer X Tattoo Machine ». Elle est fonctionnelle et le premier essai sur l’homme a d’ailleurs été couronné de succès, le 17 décembre 2013. L’idée est née au sein du groupe et, ensemble, ils sont parvenus à faire aboutir une invention, une création. Plus que le simple souhait de construire un salon de tatouage automatisé, ils voulaient, par leur démarche, nous...

L’impression 3D Oréo’lée par les internautes !

L'impression 3D Oréo'lée par les internautes !Lors du SXSW, un festival de cinéma à Austin au Texas, Oreo la célèbre marque de biscuit a rondement mené une opération marketing sur le réseau social Twitter. L’entreprise a proposé aux internautes 12 goûts et couleurs différents pour ses biscuits. Les données collectées en temps réel, les internautes devaient s’exprimer sur le mot clef (hashtag) #eatthetweet. Ils avaient alors la possibilité de voter pour leur préférence.Les visiteurs du festival avaient à leur disposition un Milk-bar avec plusieurs types de laits, afin de déguster les Oréos personnalisés par la communauté. Les machines servant à produire ces Oreos uniques est le fruit de l’innovation du laboratoire Maya Conception, ces dernières sont en mesure de les produire en moins de 2 minutes. La campagne...

Rencontre avec Gaël Langevin, fondateur du projet InMoov

Le premier robot à forme humaine fabriqué sur imprimante 3D.Nourris par la littérature, le cinéma et l’imagination, pour beaucoup d’entre nous, les robots relèvent encore du domaine de la science-fiction, d’obscurs projets militaires ou de recherches universitaires. Et pourtant, des passionnés donnent vie à des projets d’envergures qui pourraient bousculer notre monde tel que nous le connaissons. Prometteurs, ils soulèvent des questions qui ne sont plus de l’ordre du rêve, mais de l'ordre de la réalité, de notre quotidien. La robotique et l’impression 3D vont entrer dans nos vies.Infatigable touche à tout, designer, sculpteur, amateur chevronné du DIY ( Do It Yourself : Faîtes le vous-même) Gaël Langevin a basé son projet sur la philosophie Open-Source. Il peut donc être utilisé, modifié, par tous. Le robot...

Interview de Gaël Langevin créateur du robot inMoov

gael-langevin-robot-open-source-inmoov
Le premier robot à forme humaine fabriqué sur imprimante 3D.Nourris par la littérature, le cinéma et l’imagination, pour beaucoup d’entre nous, les robots relèvent encore du domaine de la science-fiction, d’obscurs projets militaires ou de recherches universitaires. Et pourtant, des passionnés donnent vie à des projets d’envergures qui pourraient bousculer notre monde tel que nous le connaissons. Prometteurs, ils soulèvent des questions qui ne sont plus de l’ordre du rêve, mais de l'ordre de la réalité, de notre quotidien. La robotique et l’impression 3D vont entrer dans nos vies.Infatigable touche à tout, designer, sculpteur, amateur chevronné du DIY ( Do It Yourself : Faîtes le vous-même) Gaël Langevin a basé son projet sur la philosophie Open-Source. Il peut donc être utilisé, modifié, par tous. Le robot...