L’imprimante 3D, une arme de destruction massive d’après l’ONU.

ONU les imprimantes 3D sont des armes de destruction massive
L'imprimante 3D dans la catégorie des armes de destruction massiveSi l'impression 3D offre de merveilles perspectives d'innovations, elle représente aussi une menace pour l'homme. Je ne vous parle pas de la protection de la propriété intellectuelle ou le risque de disparition d'emploi dans certains secteurs mais de la fabrication d'armes. Régulièrement, nous publions des articles sur la fabrication de nouvelles armes à feu réalisées par impression 3D. Certaines sont en plastique et indétectables par les portiques, d'autres en métal, sans numéro de série et intraçables. Même si le législateur tente de limiter la propagation de fichiers 3D qui permettraient aux plus novices de fabriquer une arme à feu, le risque est toujours présent.L'ONU alerte les états membresLors d'un discours sur la prolifération mondiale des...

Un drone propulsé par un moteur imprimé en 3D

moteur sorti d'une imprimante 3D
Un moteur imprimé en 3DLa Russie a fait beaucoup de progrès technologique en utilisant l'impression 3D. Dernièrement, deux chercheurs russes ont déposé un brevet pour imprimer des maisons à base de verre avec une imprimante 3D. Maintenant, il s'agit d'un drone propulsé par un moteur imprimé en 3D grâce aux recherches menées par l'Institut de recherche sur les matériaux aéronautiques (VIAM).Un moteur imprimé en 3DEn collaboration avec la fondation de l''industrie de la défense russe pour la recherche avancée, VIAM a annoncé qu'elle allait développer un drone qui sera alimenté par un moteur imprimé en 3D. Ce moteur a été dévoilé le mois dernier lors d'un salon en Russie. Le moteur est entièrement réalisé à partir de pièces imprimées en 3D et ne pèse que 900 grammes. Il dispose d'une poussée de 75...

La tortue Uga marche à nouveau grâce à une imprimante 3D

tortue uga avec prothèse en 3D
La tortue sauvée par une imprimante 3DL' impression 3D a souvent été utilisé comme un outil pour aider à améliorer la vie des personnes et des animaux. Un certain nombre d'oiseaux, de chiens, de chats, de chevaux, et même des tortues ont eu une seconde chance grâce à l'impression 3D et au dévouement de spécialistes amoureux de la nature et des animaux. Plus récemment, nous avons entendu parlé de l'histoire de Uga, une tortue italienne.Un travail d'équipeUga a été amené dans une clinique vétérinaire avec ses deux pattes arrière dans un état lamentable. Les vétérinaires pensaient que l'animal avait été attaqué par des rats. Le personnel de la clinique a réussi à remettre en état l'une des pattes de la tortue, mais les vétérinaires ont été contraints d'amputer l'autre, laissant malheureusement la...

L’impression 3D au service d’un cycliste paralympique de Rio 2016

jeux paralympics cyclisme impression 3D
Un cycliste paralympique utilise l'impressionLa société Titan Robotics, spécialiste de la fabrication d'imprimantes 3D grandes dimensions, a récemment mis ses compétences d'impression 3D au service d'un cycliste paralympique. Cette initiative est à mettre au crédit d'un des salariés de Titan Robotics, Allison Jones. Ce dernier est ingénieur en mécanique pour l'entreprise et a également gagné à 2 reprises la médaille d'or des jeux paralympiques avec l'équipe américaine. C'est la combinaison de ses compétences qui l'a naturellement amené à développé et à fabriquer un dispositif de sport adapté et sur mesure pour Billy Lister, un de ses coéquipier et ami, avant les qualifications pour Rio 2016.Un handicap à surmonterA l'âge de 17 ans, Billy a été victime d'un accident vasculaire cérébral qui a fini par...

3D Print – Lyon – 4 et 5 Octobre 2016

salon 3D print 2016 lyon
3D Print : Le salon de la fabrication additive pour les professionnelsAprès 2 éditions plébiscitées, 3D PRINT revient en 2016, les 4 et 5 octobre à Lyon Eurexpo. Cet événement 100% professionnel exclusivement dédié à la fabrication additive,passe à une autre dimension : il double le nombre de ses exposants et sa surface. Par son espace d’exposition, son programme intensif de conférences et ateliers, et des animations didactiques, il garde pour ambition de permettre aux industriels de tous secteurs de mieux appréhender et s’approprier les technologies de fabrication additive et s’impose comme l’ événement référent du secteur.La plus large exposition de machines en fonctionnement en France !150 exposants couvrant toute la chaîne de valeur de la fabrication additive, pour une vision d’ensemble de...

Un premier BDKamp réussi pour Dagoma

bdkamp
Le premier bdkamp de DagomaLa start up Roubaisienne a lancé son premier BDKamp (Box Development Kamp) du 9 au 13 Juillet dernier. L'objectif était de réunir des participants pendant 120 heures autour de plusieurs projets de création de box à commercialiser.http://www.additiverse.com/bdkamp-by-dagoma/ "Gros succès pour ce premier BDKamp" annonce Dagoma à travers son communiqué de presse. 22 participants répartis en 11 équipes ont fait chauffer leurs méninges cinq jours durant pour inventer des produits de demain.Pour aider ses clients à développer leurs usages de la 3D, Dagoma a créé il y a quelques mois les « Box by Dagoma ». Des objets du quotidien à monter soi-même à partir de composants fournis dans la Box et de fichiers à imprimer. Avec les Box, les clients peuvent...

Test de l’extrudeuse Noztek pour fabriquer son filament pour imprimante 3D

noztek-pro-extrudeuse
Vous imprimez beaucoup et vous souhaitez faire des économies sur le prix du filament 3D ? Acheter une extrudeuse pourrait être une solution. Notre équipe en a testé une pour vous : La Noztek ProL'extrudeuse Noztek testée par additiverse.comBien que le prix des imprimantes 3D baisse continuellement, le prix du filament quant à lui, reste toujours coûteux. Fabriquer son propre filament pourrait être une solution pour réduire les coûts d’impression. C’est ce que pense Noztek, une start up Anglaise. Cette start up a développé une extrudeuse de petite taille qui permet aux particuliers de fabriquer leur propre filament à partir de granulés plastique. Noztek a rapidement compris qu’avec la démocratisation de l’impression 3D, les consommateurs voudront rapidement réduire le coût des consommables sans pour autant investir...

Interview de Laurent Bernadac, le créateur du violon 3D Varius

Rappelez-vous il y a quelques semaines déjà , nous vous parlions du violon 3D Varius imprimé en 3D, porté par Laurent Bernadac et sa collaboratrice Géraldine Puel. Pour l’aider dans son aventure, il a demandé l’aide d'internautes mélomanes sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Ce n’est pas moins de 53 231 € sur les 50 000€ demandés au départ qui ont été récolté grâce à 154 personnes -backers- férus de musiques à travers le monde.Le 3D Varius, un violon imprimé en 3DCe violon imprimé en 3D, inspiré du célèbre Stradivarius a su donc convaincre certains musiciens du monde entier. Laurent a en effet mis toutes les chances de son côté. En plus de proposer un produit innovant, capable de proposer un rendu sonore le plus fidèle possible aux exigences des musiciens professionnels, il a su fédéré non sans...

Boulanger : Nouvelle stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange

stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange
Une stratégie innovante sur le marché des pièces de rechangeBoulanger surfe sur la vague de l’impression 3D et lance Happy3D, une plateforme de fichiers 3D pour fabriquer des pièces de rechange. Sachant que plusieurs sondages ont confirmé que les Français seraient prêt à payer plus cher un produit si sa durée de vie est longue, cette stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange pourrait bien devenir ... un nouveau standard !Boulanger lutte contre l’obsolescence de ses produitsQui n’a jamais jeté un appareil électroménager à la poubelle à cause d’une pièce cassée ? Dans le meilleur des cas la pièce est disponible en commande à un prix exorbitant, dans le pire des cas, la pièce n’est plus disponible ou simplement plus fabriquée !C’est justement pour lutter contre l’obsolescence de ses...

Le premier avion fabriqué avec une imprimante 3D signé AIRBUS

premier avion imprimé en 3D par Airbus
Un avion fabriqué avec une imprimante 3DAirbus est un fervent partisan de l’impression 3D : ouverture d’un centre dédié à l’impression 3D à Munich, fabrication de pièces pour équiper le A350 ou plus récemment, la fabrication d’une moto révolutionnaire. Cette fois, Airbus a fait fort, le leader de l’aéronautique français a réalisé le premier avion fabriqué avec une imprimante 3D !C’est au salon de l’aéronautique de Berlin qui se déroule cette semaine que cette première mondiale a été présentée. D’une longueur de 4 mètres pour un poids de 21 kg, le premier avion 3D fait partie des poids plume du salon mais attire l’attention de tous les visiteurs. Baptisé THOR pour Test of High-tech Objectives in Reality, l’avion 3D d’Airbus est minimaliste. Seules les pièces électriques n’ont pas été...