3DS MAX, Maya, la suite Autodesk gratuite pour les fablabs

3dstudiomax-autodesk-fablab.jpg
3DS MAX, Maya, la suite Autodesk gratuite pour les fablabsL'annonce va ravir les makers du monde entier. Autodesk, éditeur des célèbres logiciels de 3D tel qu' AutoCad, Revit, InfraWorks ou encore Maya et 3DStudio Max, vient d'annoncer lors de la conférence Fab 12 qui se déroule à Shenzen en Chine, qu'il mettra gratuitement à disposition auprès de 1000 fablabs à travers le monde, des licences de ses logiciels de modélisation 3D.Ce n'est pas moins de 10 licences qui pourront être attribuées à chaque structure participante. Les makers, hackers pourront donc l'utiliser librement au sein de leur fablab mais aussi à leur domicile.L'équipe d'additiverse se réjouit d'une telle annonce. Espérons que d'autres éditeurs suivent l'exemple d'Autodesk. Bien qu'intéressée, l'entreprise a su cerner et répondre aux besoins des...

Le marché de l’impression 3D métal en forte croissance

impression 3D métal
Le marché de l'impression 3D métalLe dernier rapport IDTechEx montre que le marché de l'impression 3D métal est le segment le plus dynamique dans le domaine de la fabrication additive avec une augmentation de 48% des ventes d’imprimante 3D métal et 32% des ventes de matériaux.Alors que les imprimantes 3D FDM plastique dominent le marché de l'imprimante 3D grand public, les experts s’accordent à dire que l'impression 3D métal  est maintenant de loin le segment le plus important dans l'industrie. A cause de leur prix élevé, de la difficulté d’utilisation et de leur taille, les imprimantes 3D métal sont réservées aux industries pour des applications industrielles comme ce moteur à réaction GE9X de General Electric contenant 19 injecteurs fabriqués avec une imprimante 3D métal :L'impression 3D FDM plastique est utile...

La première imprimante 3D industrielle silicone au monde

impression 3D silicone
C’est la société WACKER, chimiste allemand basé à Munich, qui est à l’origine de cette première imprimante 3D industrielle pour imprimer des objets en silicone. Wacker emploie 17 000 salariés et a réalisé un chiffre d’affaire de 5.3 milliards d’euros en 2015. Il lui aura fallu plus de 2 ans de développement avant d’arriver à imprimer des objets en silicone de manière industrielle.Il faudra patienter encore un peu avant de voir fonctionner cette imprimante 3D unique au monde baptisée ACEO Imagine Series K qui sera présentée du 19 au 26 Octobre au salon K à Düsseldorf.Une imprimante 3D industrielle silicone innovanteLe procédé de fabrication repose sur l’impression 3D d’un substrat solide et d’un silicone sous forme de microgouttelettes. Les microgouttelettes de silicone sont déposées une à une sur le...

5 raisons d’acheter une imprimante 3D pour … un ingénieur

ingénieur et imprimante 3D
5 raisons d’acheter une imprimante 3D pour … un ingénieurIngénieur en Génie Industriel, enseignant en Université et co-fondateur du site additiverse.com, j'ai trouvé dans cette méthode de fabrication qu'est l'impression 3D, un nombre important d'applications dans de nombreux domaines. C'est pour partager et échanger sur les différents domaines d'application que j'ai décidé de rédiger une série d'articles sur les différentes raisons d'acheter une imprimante 3D. Une des professions qui est capable d'identifier l'immense potentiel de cette technologie, c'est le métier d'ingénieur. Les 5 raisons d'acheter une imprimante 3D pour un ingénieur n'ont pas vocation a fournir une liste exhaustive mais juste quelques raisons pertinentes d'acquérir une imprimantes 3D. Votre avis m'intéressent alors si vous êtes ingénieur ou...

5 raisons d’acheter une imprimante 3D pour … un industriel

Enseignant d’impression 3D en Université et co-fondateur du site additiverse.com, je suis régulièrement interrogé sur les applications qu’offre la fabrication additive. Au fil du temps, j’ai appris à orienter mon discours en fonction des centres d’intérêts de mes interlocuteurs et j’ai constaté qu’il était bien plus facile de convaincre du potentiel de l’impression 3D en expliquant comment cette technologie peut faciliter, améliorer voire révolutionner certains secteurs. C’est pour tenter d’informer les industriels sur les opportunités offertes par cette technologie en plein développement que j’ai écrit cet article sur les 5 raisons d'acheter une imprimante 3D.Un industriel est avant tout un chef d’entreprise, un gestionnaire qui n’a qu’un seul but : faire gagner de l’argent à son entreprise pour...

Première mondiale : Fabrication de cheveux avec une imprimante 3D

fabrication de cheveux avec une imprimante 3D
Imprimer des cheveux avec une imprimante 3DLe potentiel de l'impression 3D ne cessera jamais de nous étonner. Cette fois (encore), c'est le MIT qui fait la une avec la fabrication de cheveux avec une imprimante 3D !Un logiciel sur-puissantAprès avoir imprimé du verre, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) imprime désormais des cheveux. C'est un exploit car les cheveux sont des éléments très fins qui requièrent des puissances et des temps de calcul très importants. Pour y arriver le MIT a développé un logiciel hyper puissant appelé Cillia. Cillia permet de modéliser des milliers des cheveux en un temps très court contrairement aux logiciels actuellement disponibles sur le marché."Pour imprimer 6.000 cheveux seulement sur la surface d’un timbre-poste, il faudrait plusieurs heures de traitement " indique...

Boulanger : Nouvelle stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange

stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange
Une stratégie innovante sur le marché des pièces de rechangeBoulanger surfe sur la vague de l’impression 3D et lance Happy3D, une plateforme de fichiers 3D pour fabriquer des pièces de rechange. Sachant que plusieurs sondages ont confirmé que les Français seraient prêt à payer plus cher un produit si sa durée de vie est longue, cette stratégie innovante sur le marché des pièces de rechange pourrait bien devenir ... un nouveau standard !Boulanger lutte contre l’obsolescence de ses produitsQui n’a jamais jeté un appareil électroménager à la poubelle à cause d’une pièce cassée ? Dans le meilleur des cas la pièce est disponible en commande à un prix exorbitant, dans le pire des cas, la pièce n’est plus disponible ou simplement plus fabriquée !C’est justement pour lutter contre l’obsolescence de ses...

Feetz : la chaussure imprimée 3D confortable et recyclable

Feetz la chaussure imprimée 3D confortable et recyclable
Une chaussure imprimée 3D confortableC'est nourrie par la déception de ne jamais trouver la chaussure parfaitement adaptée que Lucy Beard fonde Feetz, une startup qui a bénéficié d'un financement de démarrage de 1,25 million $ l'année dernière. La startup de vente de chaussures imprimées en 3D est donc actuellement une entreprise de chaussures à part entière. C'est ainsi que Feetz commercialise la chaussure imprimée 3D confortable et recyclable. C'est dans cette continuité que Feetz annonce un partenariat avec DSW inc., un important détaillant de chaussures. Le but de l'association de la technologie de fabrication additive de Feetz et de l'expertise de DSW dans la vente au détail est de propulser sur le dessus du pavé des chaussures imprimées en 3D abordables, confortables et durables.Simon Nankervis, directeur...

Airbus adopte 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes

Airbus Group
Airbus adopte 3DEXPERIENCEDepuis plusieurs années, le Groupe Airbus (géant de l'aéronautique) émerge comme l'un des acteurs incontournables de l'impression 3D. Encore récemment, Airbus à présenté Light Rider, une moto électrique en aluminium imprimée en 3D ainsi que Thor, le premier avion fabriqué avec une imprimante 3D en Allemagne. Ces innovations, que l'on peut qualifier de prouesses techniques, étant dues en partie à la collaboration de Dassault Système (pionnier de la conception 3D française). Airbus a effectivement pu utiliser la plate-forme d'impression 3DEXPERIENCE de Dassault ces deux dernières années. Le géant aéronautique est tellement satisfait de cette expérience qu'il a décidé d'étendre sa collaboration avec Dassault Système. En conséquence, Airbus adopte 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes.Airbus adopte...

Light Rider, la moto imprimée en 3D d’Airbus

moto-imprime-3d-airbus
Le 20 Mai dernier, Airbus , grand partisan de l'impression 3D, et sa filiale APWorks, ont présenté dans une petite ville située dans le sud de l'Allemagne, le Light Rider, une moto ultra légère imprimée en 3D.Light Rider : la moto électrique imprimée en 3DLight Rider est enfourchée pour l'occasion par le patron d'Airbus, Tom Enders.La moto est imprimée en 3D en aluminium. Elle affiche un poids de 35 kgs sur la balance, 30% plus légère que les motos électriques classiques ! Pour atteindre cette performance, Airbus a utilisé l'optimisation topologique afin d'imprimer la structure de cette moto avec un minimum de matière.La technologie utilisée pour réaliser cette prouesse est le procédé de frittage sélectif. Cette technologie consiste à fusionner de la poudre composée d'un alliage d'aluminium à l'aide d'un...