Local Motors organise un concours pour re-styliser la première voiture open source imprimée en 3D, la Strati

Un concours pour re-styliser la première voiture open source imprimée en 3D  En Septembre dernier, Local Motors avait fait l’actualité avec la première voiture open source imprimée et assemblée lors de l’International Manufacturing Technology Show (SCIM) de Chicago. Cette fois, Local Motors annonce le lancement d’un concours audacieux appelé le ModMen Challenge. Il demande simplement à la communauté de « pirater » la Strati pour en améliorer le design et les performances.Ce nouveau concours commence en ligne; les participants soumettent des propositions de modification de conception sur le même modèle que la Strati imprimée en 3D. Après un vote en ligne, 12 gagnants ModMen recevront un véhicule réel imprimé en 3D intégrant leurs améliorations.John B. Rogers, co-fondateur et PDG de Local Motors explique :...

Des pièces imprimées en 3D à bord des Airbus A350 XWB

Des pièces imprimées en 3D à bord des Airbus A350 XWB  Les aéronefs fabriqués par Airbus ont un cycle de vie très long, en moyenne 30 ans. Pendant toute la durée de leur vie, les avions sont exposés à de nombreuses charges et fluctuations de température pendant les opérations au sol et en vol, notamment lors des décollages et atterrissages. Les turbulences pendant le vol peuvent provoquer des variations de flèche importantes  à l’extrémité des ailes.Grâce à la fabrication additive, les ingénieurs d’Airbus sont capables de concevoir des pièces qui sont à la fois légère et qui ont les mêmes propriétés mécaniques. Récemment, le support de cabine de l'Airbus A350 XWB en titane (voir photo ci-dessous) a été récompensé en tant que finaliste du "Prix de l'innovation de l'industrie allemande 2014." Le support de...

Suture : Le prototype 3D capable de guérir les plaies d’ici 2030.

Le prototype 3D capable de guérir les plaies  Inutile de répéter que l’impression 3D permet de réduire les coûts de production et diminuer les délais de fabrication des prototypes, c’est aujourd’hui devenu une évidence pour bon nombre d’entre nous. Néanmoins, voici un exemple intéressant d’utilisation de l’impression 3D dans la phase de prototypage d’un outil futuriste qui sera capable, dans quelques années, de suturer les plaies très rapidement.C’est à Andrew Guscott que nous devons ce nouveau dispositif médical baptisé très justement Suture. Andrew est un ingénieur de conception basée à Londres avec un baccalauréat de l'Université Brunel, Londres. Il a récemment fait part de son design en précisant qu’il s’agit d’un dispositif de fusion de peau révolutionnaire qui rendrait la vie des médecins...

Cooksongold et EOS lancent l’imprimante 3D PRECIOUS M 080 pour la joaillerie et l’horlogerie de luxe

L’imprimante 3D PRECIOUS M 080 pour la joaillerie et l’horlogerie de luxe  Cooksongold, fournisseur de métaux précieux, et EOS, fabricant d’imprimante 3D ont annoncé le lancement de la PRECIOUS M 080 au salon des bijoux et pierres précieuses à Hong Kong qui se déroule en ce moment du 15 au 19 Septembre 2014.La PRECIOUS M 080 est une imprimante 3D spécialement conçue pour la fabrication de bijoux et pièces d’horlogerie. La technologie utilisée est appelée DMLS (Direct Metal Laser Sintering), autrement dit, frittage de poudre métallique par laser. Elle est équipée d'un laser de 100 watts offrant une qualité de faisceau exceptionnelle et une stabilité de la puissance qui permet de garantir des conditions optimales de traitement. Elle dispose d’une plate-forme de construction ronde de 80 mm de...

Strati : la voiture open source imprimée en 3D devant 100 000 visiteurs ce week end.

La voiture open source imprimée en 3DFabriquée sur place et présentée ce week end lors de l' International Manufacturing Technology Show (SCIM) à Chicago, Local 3D Motors n’était pas peu fier de son bolide.De nombreux journalistes et médias ont couvert cet événement; était également présent le designer de la Strati, Michele Anoe, gagnant du concours organisé par Local Motors. L'artiste italien a reçu 5000 $ pour son modèle, qui a été choisi par une équipe de spécialistes de l’impression 3D.La Strati est le produit d'une immense collaboration. En dehors de la conception, la machine construite pour imprimer la voiture a impliquée plusieurs entreprises et organisations qui ont travaillés ensemble. Cincinnati possédait déjà une énorme machine CNC qu’ils ont prêté au laboratoire; la CNC ORNL a fourni des...

Rally WRC : l’impression 3D embarquée pour gagner !

 L'impression 3D embarquéeAprès la fabrication d'injecteur par la NASA pour équiper ses fusées, le sport automobile imprime des pièces en 3D pour gagner des trophées !La fabrication additive est cruciale dans le sport automobile. Dans la course à la vitesse et à la performance, elle est depuis longtemps utilisée comme un outil de conception et de test. Maintenant, avec l'évolution des matériaux et des technologies, les pièces fabriquées sont assez robustes pour une utilisation sur la piste. Cette tendance vers des pièces imprimées par fabrication additive et utilisées comme pièces définitives lors des rallyes s'installe dans la durée mais, compétition oblige, les équipes restent discrètes sur ce qui leur donne un avantage concurrentiel.  Stratasys, l'un des leader mondiaux de la fabrication additive,...

La NASA utilise l’impression 3D pour lancer ses fusées

La NASA utilise l'impression 3DJeudi 22 Aout, les Ingénieurs de la NASA ont testé le lancement d'une fusée composée d'une pièce imprimée en 3D qui a résisté à l' allumage du moteur.En Mai dernier, nous avions déjà rédigé un article sur le recyclage du plastique en apesanteur, avec cette essai, la NASA a franchi une nouvelle étape importante pour réduire le coût du matériel aérospatial.Le composant imprimé en 3D et testé lors de l'allumage du moteur est un injecteur. L'injecteur est une pièce cruciale soumise à de fortes contraintes, il fournit les gaz propulseurs pour alimenter le moteur qui développe la poussée nécessaire pour envoyer des fusées dans l'espace. De l'oxygène liquide et de l'hydrogène gazeux passent à travers l'injecteur dans une chambre de combustion."La réussite de cet...

Maasaï et impression 3D : Masaaica, le concept car de BMW

Maasaï et impression 3DBMW tente par l’intermédiaire de projets conceptuels de concept car, d’imaginer les techniques de production de demain, notamment en passant par les nouvelles possibilités offertes par l’impression 3D.Des designers de tous horizons, tel que le suédois Erik Melldhal, sont chargés d’aborder différemment les usages quotidiens. Dans cette optique, ce dernier a conçu une voiture d’un nouveau genre, baptisée « Maasaica ». Sa particularité est d’être destinée au peuple Masaï, de s’adapter à leur mode de vie, d’être fabriquée au Kenya, à partir de matériaux bio-dégradables et d’artisanats traditionnels, le tout grâce, entre autre, à l’impression 3D.Le défi du designer était d’allier modernisme, tradition et éco-responsabilité, en proposant une démarche...

Des fers en titane pour des chevaux de courses imprimés en 3D !

Des fers en titane pour des chevaux de courses imprimés en 3DDans le but d’améliorer les performances d’un cheval de compétition, des scientifiques australiens du CSIRO ( Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, équivalent du CNRS ) basés à Melbourne ont fabriqué 4 fers en titane grâce à l’impression 3D. Généralement conçu en métal ou en aluminium, les fers à chevaux sont depuis longtemps utilisés pour protéger les sabots de l’usure naturelle. Pouvant peser jusqu’à un kilogramme, John Moloney, l’entraîneur de l’animal était à la recherche de la « chaussure » de course ultime. Ce qui sous-entend naturellement, d’un poids plus faible. Moloney précise: « Tout poids supplémentaires va logiquement baisser les performances de l’animal. Ces fers en titane peuvent peser moitié moins que...

L’impression 3D lutte contre le cancer !

L’impression 3D lutte contre le cancer !Encore une mini-révolution concernant l’impression 3D dans le domaine du cancer, avec cette équipe de chercheurs américains de l’université de Drexel, qui a réussi à mettre au point une nouvelle méthode pour la fabrication en laboratoire, de tumeurs cancéreuses vivantes.En effet, jusqu’à aujourd’hui, la recherche se faisait via des expériences sur des cultures développées dans des boîtes de Petri, donc à plat, ce qui différait des réelles cellules cancéreuses humaines, et rendait les résultats beaucoup moins concluants d’après les comparaisons effectuées. Dorénavant, comme l’a démontré cette équipe de recherche sous la direction du professeur Wei Sun, de nouvelles perspectives voient le jour. La technique de culture des cellules cancéreuses vivantes imprimées en 3D...