Ronin, le jouet qui n’est pas pour les enfants !

Le jouet qui n'est pas pour les enfants !Convaincu par le potentiel proposé par l'impression 3D, Aaron Thomas a franchi le pas, en achetant il y a un an, une imprimante Ultimaker. Au départ, ce qui se révélait être un défi, est devenu au fil du temps, une passion. D'après lui, convertir ses plans qu'il a modélisé en modèles physiques est devenu quelque chose de très stimulant, de passionnant. À mesure que le projet avançait, l'expérience nouvellement acquise l'a poussé à se plonger dans les détails. De nombreux mécanismes ont été modifiés ou tout simplement jetés. Chaque prototype a demandé l'impression de 400 parties et un assemblage à la main. Chaque pièce a été réajustée plusieurs fois pour une meilleure articulation et pour qu'elles puissent supporter le poids de la structure globale.Voici ce qu'il déclare...

Les robots deviennent les patients !

Les robots deviennent les patients !A l’image du robot InnMoov et du Poppy Project, qui rendent accessible la robotique au grand public, au monde de la recherche et à celui de l’éducation. La pratique de la médecine passera sans doute aussi par l’utilisation des robots. Construit à l’université de Zurich, dans un laboratoire dédié à l’Intelligence Artificielle, « Roboy » est conçu pour permettre aux médecins et aux chercheurs de mieux comprendre comment le cerveau et le corps réagissent.Essentiellement fabriqué par impression 3D, il aura fallu 9 mois à plus de 40 ingénieurs et scientifiques, sous la houlette du professeur Rolf Pfeifer, pour mener à bien ce projet. Doté de pas moins de 48 muscles, Roboy est capable de s’exprimer et d’adapter ses expressions faciales en fonction de son ressenti. Les muscles...

Project ARA : Google et 3D Systems s’associent

Google et 3D Systems s'associentVous avez sûrement remarqué qu’à part la coque, les smartphones actuels ne laissent que très peu de place à la personnalisation. Quant il s’agit de design, tout est relatif. Mais lorsqu’il est question du matériel, le problème est tout autre. Google en collaboration avec 3D Systems, souhaitent changer cela, en remettant au goût du jour un projet de Motorola, anciennement baptisé : "PhoneBlocks".Renommé depuis "Project ARA", ARA est pensé comme un smartphone modulable, façon puzzle, qui s’adapterait à votre activité professionnelle, ludique, ou plus simplement à vos besoins quotidiens. L’initiative tend à développer un matériel libre, où l’utilisateur devient l’architecte des fonctionnalités implémentées dans le téléphone. Les pièces défectueuses, comme l’objectif de...

Fabzat : Son avatar imprimé en 3D depuis un jeu vidéo !

Son avatar imprimé en 3DFabzat, spécialiste de la vente d’objets imprimés en 3D proposés dans les applications de smartphones ou de tablettes (Achat in-app) vient de conclure une collaboration avec le PDG d’Eurocenter, Stéphane Portha, studio aux manettes du jeu GraalOnline. Ce dernier a été agréablement surpris de sa collaboration avec Fabzat :  « Merci à Fabzat pour ses conseils et son expertise, nous avons pu mettre en ligne notre boutique de figurines en seulement quelques jours. »En effet, Portha propose sur l’AppleStore, plusieurs jeux de rôles « olschool ». Un type de jeu qui se prête très bien au service proposé par Fabzat. En effet, les joueurs aiment personnaliser et s’identifier à leurs héros. Il ne faut désormais, plus que quelques clics pour recevoir leur avatar chez eux. Dans le cas présent,...

Rencontre avec Gaël Langevin, fondateur du projet InMoov

Le premier robot à forme humaine fabriqué sur imprimante 3D.Nourris par la littérature, le cinéma et l’imagination, pour beaucoup d’entre nous, les robots relèvent encore du domaine de la science-fiction, d’obscurs projets militaires ou de recherches universitaires. Et pourtant, des passionnés donnent vie à des projets d’envergures qui pourraient bousculer notre monde tel que nous le connaissons. Prometteurs, ils soulèvent des questions qui ne sont plus de l’ordre du rêve, mais de l'ordre de la réalité, de notre quotidien. La robotique et l’impression 3D vont entrer dans nos vies.Infatigable touche à tout, designer, sculpteur, amateur chevronné du DIY ( Do It Yourself : Faîtes le vous-même) Gaël Langevin a basé son projet sur la philosophie Open-Source. Il peut donc être utilisé, modifié, par tous. Le robot...

Les Google Glass et l’impression 3D font bon ménage !

Les Google Glass et l’impression 3DAlors que les célèbres lunettes de Google ne sont pas encore sorties. L’impression 3D s’immisce déjà dans le projet Google Glasses. Pour le moment, seuls les Google Explorers peuvent les utiliser mais s' il leur prenait l’envie de changer de monture, il leur en coûterait 200$ sur une paire de lunettes vendues à 1500$. Mais c’était sans compter sur l’impression 3D. En effet un simple adaptateur qui, à la fabrication ne coûte qu’1$ peut être utilisé pour adapter le systèmes des Google Glasses sur d’autres lunettes.Voici la vidéo illustant l'article :Pour ceux et celles qui ne connaitraient pas les lunettes connectées prochainement proposées par Google, voici la vidéo...

L’impression 3D au service d’un court métrage d’animation

L'impression 3D au service d'un court métrage d'animationLes deux géants que sont Disney et Google se sont associés pour nous présenter un court métrage d'animation de 37mn : "Blank: A Vinylmation Love Story". Écrit et réalisé à 10 mains par Mike Ambs, Paul Foyder, Regino Roy III, Whitfield Scheidegger et Greg Shewchuk.Ce film raconte les aventures d'un Vinylmation tout juste sorti de l'usine de fabrication. Il part à la recherche de son identité et de son véritable amour. L'esthétique choisie par les auteurs / réalisateurs se veut originale et inventive. Pour arriver à leurs fins, ils se sont servis des techniques d'animation traditionnelle comme le stop-Motion (animation image par image), qu'ils ont allié à l'impression 3D.   Pour cela, les auteurs ont fait appel aux imprimantes de Makerbot, les replicators. Les...

Poppy Project : L’impression 3D au service de la robotique !

L'impression 3D au service de la robotiqueL'impression 3D ouvre grand la voie vers la robotique grand public. Inquiétant pour les uns, passionnant pour les autres, nul doute que les robots viendront changer nos modes de vies. Le Poppy Project a cette ambition.Conçu au Flowers Lab, situé à Bordeaux, au centre de recherche Inria et en collaboration avec l'école ENSTA-ParisTech, le Poppy Project vise à construire un robot de forme humaine( humanoïde) destiné à la recherche, l'éducation, les arts et aux amateurs en tous genres. A l'origine, Poppy devait permettre une meilleure compréhension de la marche sur 2 membres et de l'interaction physique et sociale entre l'Homme et la machine. Si vous êtes séduits, sachez que les logiciels et le matériel sont dit:"Open-Source". C'est à dire qu'ils peuvent être utilisés par tous,...

Interview de Gaël Langevin créateur du robot inMoov

gael-langevin-robot-open-source-inmoov
Le premier robot à forme humaine fabriqué sur imprimante 3D.Nourris par la littérature, le cinéma et l’imagination, pour beaucoup d’entre nous, les robots relèvent encore du domaine de la science-fiction, d’obscurs projets militaires ou de recherches universitaires. Et pourtant, des passionnés donnent vie à des projets d’envergures qui pourraient bousculer notre monde tel que nous le connaissons. Prometteurs, ils soulèvent des questions qui ne sont plus de l’ordre du rêve, mais de l'ordre de la réalité, de notre quotidien. La robotique et l’impression 3D vont entrer dans nos vies.Infatigable touche à tout, designer, sculpteur, amateur chevronné du DIY ( Do It Yourself : Faîtes le vous-même) Gaël Langevin a basé son projet sur la philosophie Open-Source. Il peut donc être utilisé, modifié, par tous. Le robot...

MonsterMatic : Du smartphone à l’impression 3D !

Du smartphone à l'impression 3DMonsterMatic propose gratuitement la première application smartphone dédiée à la modélisation et l'impression 3D pour enfants. Ces derniers pourront se baser sur une dizaine de monstres proposés au lancement et les personnaliser à volonté avec toutes sortes d'objets:" Chapeaux, Klaxons,etc...". A l'instar de l'application "Tom Le Chat ", les créatures sont animées et répondent à vos actions. Le pousser, le chatouiller, le faire danser entraînera des réponses et réactions différentes à chaque fois. Attention tout de même ! Une fois imprimé en 3D, ils pourraient se venger !Gratuite, l'application MonsterMatic n'est pour le moment disponible que sur iPhone et iPad sur l'Apple Store US. De plus, si vous n'êtes pas encore équipé d'une imprimante 3D, il vous en coûtera 25,95$/pièce (Hors...