Votre imprimante 3D peut désormais imprimer des circuits électroniques

filament 3D conducteur electrifi
Imprimer des circuits électroniques avec votre imprimante 3D personnelle, c'est possible !Imprimer des circuits électroniques est déjà possible mais jusqu’à présent il fallait disposer d’une imprimantes 3D très coûteuse et hors budget pour les particuliers. Un professeur de chimie de l’Université Duke, Ben Wiley, explique qu’il est désormais possible d’ imprimer des circuits électroniques avec une imprimante 3D FDM grand public et avec le filament conducteur baptisé electrifi." Nous avons une expertise sur le  cuivre et en particulier sur les nano fils de cuivre qui nous a permis de développer un filament 3D conducteur que nous avons appelé electrifi ", explique le professeur de chimie à l'Université Duke.Le cuivre : Un matériau pas cher et conducteurLe cuivre est largement utilisé dans la fabrication...

Première mondiale : Fabrication de cheveux avec une imprimante 3D

fabrication de cheveux avec une imprimante 3D
Imprimer des cheveux avec une imprimante 3DLe potentiel de l'impression 3D ne cessera jamais de nous étonner. Cette fois (encore), c'est le MIT qui fait la une avec la fabrication de cheveux avec une imprimante 3D !Un logiciel sur-puissantAprès avoir imprimé du verre, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) imprime désormais des cheveux. C'est un exploit car les cheveux sont des éléments très fins qui requièrent des puissances et des temps de calcul très importants. Pour y arriver le MIT a développé un logiciel hyper puissant appelé Cillia. Cillia permet de modéliser des milliers des cheveux en un temps très court contrairement aux logiciels actuellement disponibles sur le marché."Pour imprimer 6.000 cheveux seulement sur la surface d’un timbre-poste, il faudrait plusieurs heures de traitement " indique...

Airbus adopte 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes

Airbus Group
Airbus adopte 3DEXPERIENCEDepuis plusieurs années, le Groupe Airbus (géant de l'aéronautique) émerge comme l'un des acteurs incontournables de l'impression 3D. Encore récemment, Airbus à présenté Light Rider, une moto électrique en aluminium imprimée en 3D ainsi que Thor, le premier avion fabriqué avec une imprimante 3D en Allemagne. Ces innovations, que l'on peut qualifier de prouesses techniques, étant dues en partie à la collaboration de Dassault Système (pionnier de la conception 3D française). Airbus a effectivement pu utiliser la plate-forme d'impression 3DEXPERIENCE de Dassault ces deux dernières années. Le géant aéronautique est tellement satisfait de cette expérience qu'il a décidé d'étendre sa collaboration avec Dassault Système. En conséquence, Airbus adopte 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes.Airbus adopte...

Snapchat a annoncé l’acquisition de Seene

Snapchat fait l'acquisition de Seene pour un montant gardé secret
Snapchat achète SeeneLa 3D fait parler d'elle depuis longtemps. Que de chemin parcouru depuis les lunettes 3D bi-chromatiques de nos aïeux, la 3D par polarisation, la 3D active, les jeux vidéos en 3D, la réalité augmenté et les casques de réalité virtuelle. C'est dans cette voie que Snapchat a annoncé l'acquisition de Seene, l'application de réalité augmentée par numérisation 3D du visage (très orienté sur la reconnaissance faciale) disponible sur Google Play et sur iTunes.Seene : une application plein d'avenirFondée en 2013, Seene est capable de modéliser avec une résolution élevée des visages et des objets volumineux en 3D, mais ne peut pas faire de la numérisation de très haute résolution à 360° pour l'impression 3D à cause des performances limitées dans la capture d'imagerie 3D de nos smartphones...

Light Rider, la moto imprimée en 3D d’Airbus

moto-imprime-3d-airbus
Le 20 Mai dernier, Airbus , grand partisan de l'impression 3D, et sa filiale APWorks, ont présenté dans une petite ville située dans le sud de l'Allemagne, le Light Rider, une moto ultra légère imprimée en 3D.Light Rider : la moto électrique imprimée en 3DLight Rider est enfourchée pour l'occasion par le patron d'Airbus, Tom Enders.La moto est imprimée en 3D en aluminium. Elle affiche un poids de 35 kgs sur la balance, 30% plus légère que les motos électriques classiques ! Pour atteindre cette performance, Airbus a utilisé l'optimisation topologique afin d'imprimer la structure de cette moto avec un minimum de matière.La technologie utilisée pour réaliser cette prouesse est le procédé de frittage sélectif. Cette technologie consiste à fusionner de la poudre composée d'un alliage d'aluminium à l'aide d'un...

Captor UAS, un drone d’imagerie aérienne imprimé en 3D

captor-uas-drone-dimagerie-aerienne-imprime-3D-tenu-en-main
Le drone Captor UASL'aéronautique est d'ores-et-déjà un secteur porteur de l'impression 3D tel que le démontre Airbus avec le premier avion imprimé en 3D. Cela touche également l'univers du drone de loisir, qui plébiscite l'utilisation de l'impression 3D du fait des ses coûts de fabrication et de réparation très abordables. Mais, bons nombres d'utilisateurs de drones font une utilisation plus professionnelles et plus coûteuses des UAV (Unmanned Aerail Vehicle, traduisez par Véhicule Aérien Sans Pilote) avec des capteurs embarqués pour l'imagerie aérienne. C'est dans cette lignée que le Captor UAS fait son apparition.Suite à une recherche approfondie du marché, O'Qualia (une startup basée à Singapour) a travaillé en collaboration avec les communautés d'amateurs, des responsables de PME et les institutions...

Internet des objets et impression 3D : une solution à faible coût pour connecter des objets en réseau

internet des objets et impression 3D
Internet des Objets et impression 3DContrairement à internet qui permet l’échange de données exclusivement électronique, l’internet des objets, IdO, ou IoT pour Internet of Things, permet l’échange de données et d’informations en provenance du monde physique à travers les objets connectés. Considérée comme la troisième évolution de l’internet baptisée web 3.0, l’IdO offre des perspectives innovantes dans de nombreux domaines comme l’e-santé ou la domotique par exemple.L’un des freins au développement de l’IdO est le coût de l’infrastructure des réseaux 3G/4G et Bluetooth. Heureusement, une solution existe et porte le nom de LoRaWAN, Low Range Wide Area Network. Il s’agit d’un réseau alternatif de faible puissance et de longue portée qui permet une communication des objets efficace et pour un faible...

Le premier robot hydraulique sorti d’une imprimante 3D

robot 3d
Un robot hydraulique par impression 3DLes chercheurs du MIT ont utilisé une nouvelle méthode d’impression 3D pour fabriquer un robot hydraulique à 6 pattes. Ils ont combiné des matériaux solides, flexibles et … de l’eau.L’imprimante 3D utilisée est une imprimante classique SLA comme il en existe dans le commerce mais les chercheurs ont eu l’idée de remplir de liquide les petits soufflets pendant la phase d’impression 3D. Ces soufflets flexibles permettent le déplacement des pattes du robot.Le premier robot hydraulique en vidéo :Il faut 22 heures pour imprimer le robot en UNE SEULE  fois, aucun assemblage de pièce n’est nécessaire à l’exception du moteur et de la batterie.Cette expérience montre comment l’impression 3D permet de fabriquer un objet actif prêt à l’emploi dès qu’elle sort de...

Transformez votre smartphone en imprimante 3D avec OLO

imprimante 3D DLP
L' imprimante 3D OLONos chers smartphones n’ont pas fini de nous étonner. Ils sont non seulement des mini-ordinateurs très puissant mais ils seront bientôt une pièce de la toute nouvelle imprimante 3D OLO. Cette imprimante 3D utilise la technologie DLP (Digital Light Processing) c’est à dire qu’elle fonctionne avec une résine liquide photosensible. Une image est projetée en surface de la résine qui se durcit instantanément au contact de la lumière émise. Le procédé se répète couche après couche pour former un objet en 3 dimensions.Une vidéo vaut plus que mille mots :OLO : L'imprimante 3D qui utilise votre smartphone pour imprimerCette imprimante 3D utilise donc notre smartphone pour projeter une lumière sur une fine couche de résine liquide photosensible à travers la surface en verre du récipient comme le...

5 raisons pour les entreprises d’utiliser l’impression 3D

impression 3D métal pour l'industrie
5 raisons pour les entreprises d’utiliser l’impression 3DUne publication parue dans la Harvard Business Review montre que 30% des 300 plus grandes entreprises mondiales utilisent l’impression 3D, également appelée fabrication additive.Dans cette parution, l’auteur, Richard D’Aveni déclare que : "L’impression 3D est en train de changer notre façon de penser … L’important aujourd’hui n’est pas de savoir si, mais quand !". L’auteur ajoute "il ne fait aucun doute que l’impression 3D a atteint un point de non retour".Alors pour les chefs d’ entreprises qui n’ont pas encore évalué le potentiel de cette technologie dans leur business, il est temps de rattraper le retard au risque de sombrer face à la concurrence qui a peut-être déjà adopté cette technologie.Si le rapport d’Harvard ne suffit pas à vous...