Des panneaux photovoltaïques par impression 3D

panneau photovoltaïque par impression 3D
  Utilight est une jeune start-up Israélienne qui a développé une nouvelle technologie de fabrication de panneaux photovoltaïques par impression 3D. Cette innovation a été rendu possible grâce aux différentes levées de fonds obtenues depuis 2012 par le gouvernement et des investisseurs privés.La jeune pousse prétend que le nouveau processus PTP (Pattern Transfer Printing), ou impression par transfert de forme, est capable de faire économiser aux fabricants traditionnels jusqu’à 500.000 dollars de pâte d’argent plus un gain de productivité de 500 000 dollars.Il faut savoir qu’environ un dixième du coût des matières premières de l’industrie solaire réside dans l’argent, qui a la plus grande conductivité électrique parmi tous les éléments, ce qui lui permet d’absorber tous les électrons générés dans...

Impression 3D à l’école : le Projet pédagogique Altran

Impression 3D à l'école : Mutualiser les possibilités offertes par l’impression 3DInfo 1 : Septembre 2014, une imprimante 3D à plastique a été envoyée à bord de la station spatiale internationale (ISS), pour des tests en apesanteur. Les astronautes ont imprimé la première pièce le 24 novembre 2014.Info 2 : Janvier 2016, la société Altran envoie, à son tour, une imprimante 3D, la "Portable OnBoard Printer 3D" pour des tests et les comparer aux résultats terrestres.Proposer aux élèves de modéliser un logo, personnalisé au nom du collège Louise Michel, d'Altran et d'additiverse, et de réaliser une interview de personnes ayant travaillé sur la conception de l'imprimante 3D et d'un de ses utilisateurs.Objectif 2 : Proposer aux élèves d'imprimer les mêmes objets que ceux d'Altran à bord de l'ISS et de les...

Avec SolarSinter l’impression 3D devient 100% écologique

SolarSinter
Une imprimante 3D qui imprime le sableMarkus Kayser, étudiant au Royal College of Art de Londres, ne se contente pas d'utiliser l'énergie solaire, il explore également les ressources abondantes de la planète, comme le sable, pour les utiliser comme matériaux d'impression 3D dans son projet SolarSinter.SolarSinter est unique au monde, il s’appuie sur la technologie SLS (Selective Laser Sintering). Grâce à un système de loupes, Markus canalise l’énergie solaire pour fusionner des grains de sable. La température dépasse 1 000°C et sous l’effet de la chaleur, les grains de sable fusionnent successivement les unes après les autres pour fabriquer l’objet désiré.Regardez cette vidéo, c’est incroyable :L’imprimante 3D SolarSinter de Markus est aujourd’hui fonctionnelle et complètement automatisée. Si...

General Electric imprime en 3D le premier mini réacteur fonctionnel

General Electric
Le premier mini réacteur fonctionnel par impression 3DLe porte parole de General Electric Aviation, Matt Benvie, a déclaré dans le blog GE que le fait de ne pas avoir besoin de tant d’outillage spécifique réduisait grandement le temps de fabrication puisqu’il suffisait du modèle 3D. Il a aussi ajouté que le procédé de l’impression 3D permettait d’obtenir des formes géométriques inaccessibles via d’autres procédés conventionnels.   Le procédé utilisé est une variante du SLS, la fusion de poudre de métal, ce qui, en impression représente un gain de temps considérable puisque la fabrication conventionnelle d’un réacteur de ce type peut prendre jusqu'à deux ans.   Ce projet, vieux de plusieurs années, a été mené par les ingénieurs de chez GE spécialisés dans la fabrication additive. Ces techniciens,...

WASP fabrique des maisons par impression 3D avec de l’argile et des graines de plante pour solidifier la structure avec les racines

WASP fabrique des maisons par impression 3DWASP (World’s Advanced Saving Project) est une société italienne dirigée par Massimo Moretti dont l’objectif est de construire des habitations respectueuses de l’environnement en utilisant des ressources naturelles trouvées dans la zone périphérique du lieu de construction. Nous avions déjà été impressionnés par la démonstration de WASP au 3D Print Show de Paris 2014; aujourd’hui,  WASP annonce qu’il a trouvé une solution innovante pour améliorer son concept : incorporer des graines de plante dans l’argile pour solidifier la structure des habitations.  Pour lutter contre le glissement de la structure imprimée en 3D lors du séchage de l’argile, WASP incorpore des graines de certaines mauvaises herbes pour absorber l'humidité naturelle de l'argile. Une fois les...

Graphène une nouvelle ère pour l’impression 3D

Filament conducteur à base de graphène  En Septembre dernier, nous avions publié un article concernant un brevet révolutionnaire pour imprimer une batterie par impression 3D. Les choses se sont accélérées avec un partenariat entre la société Graphene3D et l’Université Stony Brook de New York. En Octobre, Graphene3D avait annoncé, à travers une courte vidéo, avoir imprimé en 3D la première batterie fonctionnelle. Et aujourd’hui, cette société basée à Calverton, New York, annonce qu'elle a construit avec succès une ligne d'extrusion thermoplastique à l'échelle industrielle pour lancer la production de son filament conducteur à base de graphène*.Capable de produire jusqu'à 10 kg de filament par heure, la société annonce lancer la commercialisation de son filament avant la fin du premier trimestre 2015."...

La première batterie en graphène imprimée en 3D

La première batterie en graphène imprimée en 3D  Déjà en Septembre dernier, nous avions publié un article concernant un brevet révolutionnaire pour imprimer une batterie par impression 3D. Les choses se sont accélérées avec un partenariat entre la société Graphene3D et l’Université Stony Brook de New York. Aujourd’hui, Graphene3D annonce, à travers une courte vidéo, avoir imprimé en 3D la première batterie fonctionnelle grâce au graphène.Graphene3D est une société Américaine de développement de matériaux avancés pour l'impression 3D à base de graphène. Elle développe, fabrique et commercialise également des imprimantes 3D pour l'aérospatiale, l'automobile, les fabricants de prothèses médicales et l'armée.Le graphène se mélange facilement avec les thermoplastiques couramment utilisés dans nos...

L’impression 3D pour fabriquer des piles à combustible

L’impression 3D pour fabriquer des piles à combustible  Nous avons déjà plusieurs fois écrit sur les développements en cours de l’impression 3D au service de l’énergie ; énergie solaire,  le graphène et dernièrement un mélange d’encre conductrice et de minuscules petites LEDs pour imprimer … de la lumière.Aujourd’hui, c’est une nouvelle forme d’énergie imprimée en 3D : la pile à combustible.Une pile à combustible est un générateur électrochimique d'énergie permettant de transformer directement l'énergie chimique d'un combustible (hydrogène, hydrocarbures, alcools,...) en énergie électrique sans passer par l’énergie thermique. Plus d’infos sur le fonctionnement des piles à combustibles ici.Selon des chercheurs de la Northwestern University, l’impression en 3D de piles à combustible ...

Des toits modulaires en 3D pourraient remplacer les toits de tôle ondulée

Des toits modulaires en 3D  Quand on parle d’impression 3D, la fabrication de toit modulaire ne vient pas automatiquement à l’esprit et pourtant, quand on y réfléchi … C’est ce qu’a fait une équipe de diplômés d’Harvard à travers un projet noble et ambitieux en utilisant l’impression 3D au service du tiers-monde.Leur projet est appelé Resilient Modular Systems (RMS), et en un mot, il vise à fournir des solutions de rechange pour la toiture en tôle ondulée qui prévaut dans une grande partie du tiers-monde. Ces maisons sont à peine habitables; les toits de fer ont tendance à rouiller, à fuir et à chauffer comme un four au soleil sans parler des problèmes d’isolation, l'air, l'eau, le froid et la chaleur passe à travers ces baraques.L'équipe derrière ce projet propose deux solutions à ce terrible...