La première imprimante 3D de bonbons au monde

premiere-imprimante-3d-a-bonbon-au-monde-1
La société de confiserie Allemande Katjes vient de lancer la commercialisation de la toute première imprimante 3D de bonbons gélifiés dans les centres commerciaux du Royaume-Uni cette semaine. Baptisée "Katjes Magic Candy Factory", l'imprimante 3D de bonbons permet de réaliser toutes sortes de formes comme des messages, des selfies, des dessins, etc ...La première imprimante 3D de bonbons !Les bonbons comestibles personnalisés seront imprimés dans les centres commerciaux devant les yeux des amateurs de sucrerie en moins de 5 minutes ! Huit saveurs sont disponibles. Katjes garantit la sécurité des aliments imprimés grâce à une substance gommeuse à séchage rapide spécialement conçue.Katjes a déjà commencé la commercialisation à Berlin, Dubaï, Dublin et les Etats-Unis, la société se lance maintenant en...

Top 10 : Fichier 3D pour la cuisine

fichier-3d-tire-bouchon
Fichier 3D pour la cuisineMême si le prix des imprimantes 3D ne cesse de baisser (voir notre article sur le top 10 des imprimantes 3D à moins de 300€), la démocratisation de l'impression 3D tarde à arriver. A contrario, la fabrication additive dans le secteur industriel se développe vitesse grand V. D'ailleurs, bon nombre de professionnels de l'impression 3D ont abandonné le BtoC pour se concentrer sur le BtoB.Alors si le prix d'achat du matériel n'est pas la raison principale du frein à la démocratisation, quelles peuvent être les réticences du grand public vis à vis de l'impression 3D ?En interrogeant des particuliers à ce sujet, la réponse qui revient très souvent est :"Que vais je pouvoir faire d'une imprimante 3D ?"Effectivement, une imprimante 3D est une "simple" machine à fabriquer des objets en 3...

Quand une architecte utilise une imprimante 3D pour faire des gâteaux …

imprimante-3d-pour-la-patisserie-1
L'architecte récemment diplômée, Dinara Kasko, était destinée à imaginer et concevoir des bâtiments. Au lieu de cela, elle a décidé d'utiliser ses compétences d'architecte et une imprimante 3D pour faire des gâteaux magnifiques.A l'origine, une passion ...Diplômée de l'école d'architecture de Kharkov, en Ukraine, Dinara Kasko a commencé par travailler dans l'industrie du bâtiment jusqu'à ce qu'elle comprenne que ce travail n'était pas fait pour elle. Elle s'est alors mis en quête d'un domaine qui lui permettrait d'utiliser ses compétences autrement. Elle s'est d'abord tournée vers le design et la photographie. La cuisine était alors un simple passe-temps jusqu'à ce qu'elle réalise que la cuisine et l'architecture, ses 2 passions, peuvent se conjuguer."J'ai aimé ce que je faisais en tant qu'architecte mais je suis...

Une nouvelle imprimante 3D culinaire multi-matériaux

imprimante 3D culinaire multi matériaux
Une imprimante 3D culinaire multi-matériauxA côté de notre machine à café, de notre toaster et de notre robot culinaire, il faudra bientôt faire de la place pour une toute nouvelle imprimante 3D culinaire multi-matériaux. Cet équipement de cuisine pourrait bientôt révolutionner notre façon de cuisiner ! C'est ce que pense le professeur en Génie mécanique Hod Lipson. Il a réussi grâce à un logiciel de CAO et une nouvelle imprimante 3D à imprimer des pâtes, de la gelée, des poudres et des ingrédients liquides.Une nouvelle façon de cuisinerCette imprimante 3D au look élégant est le fruit d'une conception imaginée par le professeur et ses étudiants." Les imprimantes 3D alimentaires n'ont pas vocation à remplacer nos méthodes de cuisson traditionnelles. Elle ne permettent pas non plus de cuisiner tous les...

L’ imprimante 3d à pizza sera bientôt dans votre cuisine !

L' imprimante 3d à pizzaCertaines cuisines de restaurant sont déjà équipées d’imprimantes 3D alimentaire avec lesquels les plus grands chefs cherchent à ajouter une nouvelle dimension à leur mets. Mais acquérir une imprimante 3d alimentaire est un luxe que la plupart des particuliers ne peut pas s’offrir. BeeHex compte bien changer cela avec son imprimante 3d à pizza.En effet, BeeHex imagine que son imprimante 3d à pizza aura sa place entre votre micro-onde et votre machine à expresso. Ces dernières machines étaient d’ailleurs considérées comme un luxe inutile il y a encore quelques années …Derrière BeeHex, il y a un ingénieur en mécanique de 36 ans, Anjan. Ce dernier n’est pas novice en la matière puisqu’en 2012, son entreprise, System & Material Research Corporation, a reçu une subvention de 125...

L’impression 3D repousse les limites de l’ innovation culinaire

imprimante 3D pour la cuisine
L’impression 3D repousse les limites de l’ innovation culinaireQue ce soit dans la mode,  l’industrie,  l’architecture,  la santé et bien d’autres secteurs, l’impression 3D offre des millions de possibilités à explorer. La gastronomie n’y échappe pas. Voici un nouvel exemple d’ innovation culinaire réalisable uniquement grâce à l’impression 3D et inventé par Daniel Wilkens : Le message dans le gâteau.Étudiant en design industriel à l'Université Folk Wang, en Allemagne, Wilkens est déjà habitué à l’utilisation de l'impression 3D comme technologie de prototypage rapide. Il souhaitait utiliser l’impression 3D pour faire un projet culinaire." Lorsque j’ai commencé à travailler sur l’impression 3D d’aliment en Octobre 2013,  j’ai vu de nombreuses applications pour lesquelles l'impression 3D...

Bocusini : l’imprimante 3D alimentaire Plug & Play sur Kickstarter

L’imprimante 3D alimentaire Plug & PlayAprès Candy, Foodini, Robots In Gastronomy (interview vidéo) et l’imprimante XYZ, c’est au tour de Bocusini de lancer une nouvelle imprimante 3D alimentaire. Le marché est immense et la concurrence commence à se faire ressentir.Le trio d’inventeurs Allemands : Johannes, Sebastian et Melanie, ont une longue expérience dans l’étude des aliments et leurs valeurs nutritionnelles. Ces derniers sont donc des experts dans l’agroalimentaire ; ils ont également fait appel à des ingénieurs, des scientifiques et des chefs pour concevoir leur imprimante 3D. Autant dire que la Bocusini n’est pas une imprimante de bricoleur du dimanche …Les chefs cuisiniers et pâtissiers devraient être les premiers à adopter cette imprimante 3D alimentaire comme une machine complémentaire...

Une designer transforme ses déchets en filament 3D

Le filament AgriDust créé par une designer italienne, Marina Ceccolini, est un filament fabriqué à base de déchets alimentaires et pourrait devenir une alternative au plastique.Elle a d’abord fait quelques tests avec des déchets trouvés dans les décharges locales: marc de café, coques d'arachide, cosses de fèves, peaux de tomates et pelures de citrons et d’oranges. Tous ces déchets sont résistants, durables et ne pourrissent pas si facilement. Mélangé avec de l'amidon de pomme de terre (35,5%), ces déchets très communs se sont avérés être de très bons matériaux imprimables. Selon Marina, ce type de filaments pourrait être une alternative parfaite pour la fabrication de prototypes « éphémères ». " Cette technologie doit principalement être utilisée pour créer les premiers prototypes, des objets qui servent...

3D PRINTSHOW Paris 2014 : De la nourriture imprimée en 3D, avec Robots in Gastronomy

De la nourriture imprimée en 3D  Robots in Gastronomy (RIG) est un groupe de recherche dirigé par Luis E. Fraguada axée sur l'avancement de l'application des nouvelles technologies dans la gastronomie. Présent au 3D Print Show de Paris les 17 et 18 Octobre 2014, Luis nous a accordé une interview dans laquelle il explique comment la gastronomie s’est emparée de l’impression 3D et surtout quelles sont les perspectives...

Foodini, l’imprimante 3D alimentaire s’invite à Rome.

Foodini, l’imprimante 3D alimentaire  Au Maker Faire de Rome, les visiteurs ne pourront pas passer à côté de l’imprimante 3D alimentaire FOODINI. « De toute façon, ce n’est pas les lasagnes de la Mama, ni la pizza de Geppetto ! » s’exclameront nos chers voisins Italiens néanmoins, je parie que cette innovation culinaire ne laissera pas insensible les curieux et autres cuisiniers en herbe.Foodini est une imprimante 3D qui met l'accent sur des ingrédients frais et a récemment reçu une subvention de la NASA pour fabriquer une imprimante 3D culinaire qui défie l’apesanteur, tout comme la première imprimante 3D récemment envolée vers la station spatiale internationale.Voici un avant-goût de la foodini qui sera présentée au Maker Faire de Rome du 3 au 5 Octobre prochain.Suivez toute l’actu...