Débat : impact de l’impression 3D sur la construction

l'impression 3D et la construction
Impact de l'impression 3D sur la constructionL’école Centrale Lille figure parmi les plus Grandes écoles d’ingénieurs en France. Le professeur Zoubeir LAFHAJ qui s’occupe des étudiants dans les domaines de l’urbanisation, de la construction et de l’environnement a décidé de lancer cette année le premier atelier international sur l’impact de l’impression 3D dans le domaine de la construction Lean.Objectif : Réunir étudiants et professionnels autour de débats, de conférences et d’échanges afin d’amorcer une dynamique sur les thématiques de la construction dans la région et en France.Rendez-vous le 4 Mars de 10h à 17h30Consultez la liste des participants et toutes les informations nécessaires sur cet événement en cliquant...

L’université de Nantes imprime en 3D un habitat d’urgence en seulement 20 à 30 minutes.

Un habitat d’urgence avec une imprimante 3DCette imprimante répond à un besoin d’impression grand format, qui n’est pour l’instant que partiellement comblé par la BigRep (environ 1 mètre cube). L’INNOprint 3D, elle, a construit un habitat d’urgence de 3 mètres de hauteur sur 3m2 au sol qui est isolé et étanche.C’est aussi en s’inspirant des besoins inhérents aux catastrophes naturelles que le projet est né. En effet, Benoit Furet de l’équipe Robotique de I’IRCCyN précise : « Il faut imaginer que, lors d’une catastrophe, le robot sera expédié par bateau en même tels que les containers de matière première et les moyens humains des secours. Sur place, à la demande, fonction de la taille souhaitée, en 20 à 30 minutes, un habitat d’urgence pourra être réalisé et utilisé pendant plusieurs mois en...

WASP fabrique des maisons par impression 3D avec de l’argile et des graines de plante pour solidifier la structure avec les racines

WASP fabrique des maisons par impression 3DWASP (World’s Advanced Saving Project) est une société italienne dirigée par Massimo Moretti dont l’objectif est de construire des habitations respectueuses de l’environnement en utilisant des ressources naturelles trouvées dans la zone périphérique du lieu de construction. Nous avions déjà été impressionnés par la démonstration de WASP au 3D Print Show de Paris 2014; aujourd’hui,  WASP annonce qu’il a trouvé une solution innovante pour améliorer son concept : incorporer des graines de plante dans l’argile pour solidifier la structure des habitations.  Pour lutter contre le glissement de la structure imprimée en 3D lors du séchage de l’argile, WASP incorpore des graines de certaines mauvaises herbes pour absorber l'humidité naturelle de l'argile. Une fois les...

Un immeuble et une villa par impression 3D

Un immeuble et une villa par impression 3D  Le 29 Mars 2014, la société Winsun s’était fait connaître en imprimant une dizaine de maisons de  200 mètres carrés chacune à Shanghai. Depuis, ils sont plusieurs acteurs à se lancer dans l’impression 3D de bâtiments comme BetAbram en Slovénie avec son imprimante 3D à 12 000€ ou encore le Néerlandais D-Shape. Et d’autres ne vont pas tarder à sortir de l’ombre très très prochainement…Aujourd'hui, seulement dix mois après le projet initial, la société Winsun va encore faire le buzz en fabricant … un immeuble de 5 étages et une villa de 1 100 mètres carré par impression 3D.  Le matériau de fabrication présente de nombreux avantages, comme une résistance aux tremblements de terre, ainsi qu’une très bonne capacité d’isolation indique la société.Les...

BetAbram vend des imprimantes 3D béton pour construire sa propre maison

BetAbram vend des imprimantes 3D bétonLes pionniers slovènes de BetAbram avaient déjà fait parler d’eux en Mai 2014 en annonçant la commercialisation de leurs imprimantes 3D béton pour Aout 2014. Après un petit retard lié à la finalisation du logiciel, BetAbram annonce aujourd’hui lancer la commercialisation de 3 modèles d’imprimantes 3D de tailles différentes.Regardez cette vidéo dans laquelle l’imprimante 3D construit un escalier en colimaçon :  L’imprimante P1 dispose d’une zone de construction de 2 x 9 x 16 mètres et elle est vendue au prix de 32 000€. L’imprimante P2 dispose d’une zone de construction de 2 x 6 x 12 mètres et pèse environ 200 kg. L’imprimante P3 dispose d’une zone de construction de 2 x 3 x 4 mètres, elle est vendue 12 000€. Elle dispose d’un flux d’extrusion...

Des toits modulaires en 3D pourraient remplacer les toits de tôle ondulée

Des toits modulaires en 3D  Quand on parle d’impression 3D, la fabrication de toit modulaire ne vient pas automatiquement à l’esprit et pourtant, quand on y réfléchi … C’est ce qu’a fait une équipe de diplômés d’Harvard à travers un projet noble et ambitieux en utilisant l’impression 3D au service du tiers-monde.Leur projet est appelé Resilient Modular Systems (RMS), et en un mot, il vise à fournir des solutions de rechange pour la toiture en tôle ondulée qui prévaut dans une grande partie du tiers-monde. Ces maisons sont à peine habitables; les toits de fer ont tendance à rouiller, à fuir et à chauffer comme un four au soleil sans parler des problèmes d’isolation, l'air, l'eau, le froid et la chaleur passe à travers ces baraques.L'équipe derrière ce projet propose deux solutions à ce terrible...

Une maison avec piscine imprimée en 3D à New York !

Une maison avec piscine imprimée en 3DL' entrepreneur Adam Kushner ambitionne d'imprimer en 3D la première maison de 220 m² avec 4 chambres à coucher et ... une piscine à Gardiner, New York.Certes, on peut se demander, comment un projet de cette envergure dans un tel lieu a pu être accepté par l'administration ? Etonnamment, il a déjà été autorisé. "Il y avait un formulaire à remplir" explique Adam Kushner, "dans ce formulaire, au chapitre méthode de construction, il y avait 3 options qui étaient : bois, acier ou maçonnerie. J'ai simplement créé ma propre option "impression 3D" puis envoyé le formulaire. Quelques semaines plus tard, j'ai obtenu le permis et lorsque l'inspecteur est venu pour voir le site et les plans du site ... il n'a pas bronché !"Kushner, qui dirige Kushner Studios et In House Group à New York,...

Une imprimante 3D pour construire des maisons commercialisée en août 2014 à 12 000 €

Une imprimante 3D pour construire des maisonsLes projets concernant la construction de maisons grâce à l'impression 3D voient le jour aux quatre coins du monde. Certains ont déjà pris forme, à l’image de l’entreprise chinoise WinSun Decoration Engineering, qui a assemblé 10 maisons en 24h. Où encore, à l’état d’étude, comme pour le contour crafting développé par Behrokh Khoshnevis, professeur à l’université de Californie du Sud.Aujourd’hui, c’est la société BetAbram située à Krsko en Slovénie, qui a annoncé la commercialisation de trois imprimantes 3D permettant l’édification de structures importantes, avec en tête des maisons. Disponible en 3 versions, la P1, P2, P3 ont des dimensions différentes. Cette dernière permettra un volume d’impression de 16 mètres sur 9 mètres pour une hauteur...

Impression 3D: 10 maisons construites en 24h !

Impression 3D: 10 maisons construites en 24h !C’est une annonce qui fait le tour du monde. On vous parlait du projet de Boris Breshkov qui est de construire une maison de 230 m2 en 24h, et bien maintenant, c’est au tour de la société Wingsun Decoration Engineering Co, dirigée par Ma Yihe, de réussir la prouesse d’ériger 10 maisons de 200 m2 dans le même temps imparti. Cependant, si les différents éléments ont bien été conçus sur une imprimante 3D, ils ont d’abord été fabriqués en usine puis assemblés sur place. En plus de cette extraordinaire rapidité, les maisons sont vendues à 30.000 Yuans (Environ 4300€). Un tarif défiant toute concurrence dans les pays occidentaux mais qui représente un salaire annuel moyen chinois. Tout de même être assez bon marché dans le secteur de l’immobilier.Le prix...

Architecture : L’impression 3D à base de soleil et de sable pour ériger des buildings

L'impression 3D à base de soleil et de sableL'impression 3D peut être à l'origine des projets les fous et des plus ambitieux. Si aujourd'hui, les imprimantes 3D servent à fabriquer de petits objets. Demain, nous pourrions voir naître des projets d' architecture dépassant notre imagination. Des buildings de sables, à forme d'arbre, construits au milieu du désert…C'est en tout cas le souhait d'un groupe de designer chinois, qui envisage d'ériger des gratte-ciel au milieu du désert. Baptisé « Sand Babel », le projet repose sur la matière qu'il y a en quantité dans de nombreux déserts, le sable. Grâce à une imprimante 3D capable d'exploiter les rayons du soleil, l'équipe envisage d'obtenir une structure rigide en fusionnant les grains de sables. Les coûts en énergie et en matières premières s'en trouveraient alors...