Bionico : La French Touch de l’impression 3D !

Nicolas Huchet, un jeune Rennais, a tragiquement perdu sa main lors d’un accident de travail en Avril 2002. Par la force des choses, il a dû s’adapter à sa nouvelle situation mais de nombreux gestes simples étaient devenus compliqués voire impossibles.

En Octobre 2012, Nicolas a découvert le fablab de Rennes dans lequel se trouvait une imprimante 3D et il a très vite essayé d’imaginer comment cette formidable machine pourrait l’aider à fabriquer une prothèse de main robotisée beaucoup moins chère que celles vendues plusieurs milliers d’euros par des professionnels.

 » En me promenant dans les rues de Rennes, je suis passé devant une exposition organisée par le FabLab où d’étranges machines, sorties tout droit d’un film de science-fiction, déposaient des couches de plastique sur une plateforme : des imprimantes 3D !!!  »  déclare Nicolas.

Il a commencé à étudier les possibilités de l’impression 3D et les outils open source disponibles, il a fait appel à la Communauté pour trouver des solutions techniques et technologiques avant d’arriver à la conclusion qu’il pourrait concevoir une main robotisée, non seulement pour lui-même, mais aussi pour toutes les personnes qui se trouvent dans le même cas que lui.

Les Makers locaux étaient enthousiasmés et très excités par le projet de Nicolas et ni une, ni deux, le projet était lancé. S’appuyant sur des acteurs comme Arduino, InMoov ou encore Thingiverse, le premier prototype commençait à naitre.  » Je n’ai pas compris un mot de ce qu’ils disaient, » admis le jeune Rennais,  » mais je savais ce qu’ils voulaient dire: Il est possible de concevoir une main bionique bon marché et open source pour que d’autres personnes l’améliorent et partagent leurs idées. »

Seulement quelques mois plus tard, en février 2013, Nicolas et son équipe du LabFab s’étaient procuré toutes les pièces nécessaires à la réalisation de sa « révolution » comme aime le répéter Nicolas. La main est équipée d’actionneurs, de capteurs musculaires, d’un microprocesseur Arduino, le tout pour 220€.

Depuis la fabrication du prototype, Nicolas a fait le tour du monde pour faire la promotion de la main Bionico et partager son expérience : Maker Faire de Rome, Festival des sciences à Saint-Pétersbourg, Maker Faire de New York City.

Regardez en vidéo son intervention au TEDx de Rennes ci dessous :

  La main Bionico est toujours au stade de prototype et le jeune Rennais compte bien faire appel au crowdfunding ou trouver un sponsor pour développer sa conception et améliorer le quotidien de millier de personne pour un faible coût. 

Toute l’actualité sur l’impression 3D se trouve sur Facebook et Twitter

Crédit photo : Bretagne ensemble

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *