airbus avion

L’impression 3D pour fabriquer des avions

Chez Airbus, l’impression 3D n’est pas qu’un moyen de prototypage. Plusieurs références de pièces imprimées en 3D avec la technologie LaserCUSING sont depuis plusieurs années assemblées dans plusieurs avions d’Airbus comme l’avion A350 par exemple.

airbus A350Airbus mise gros sur cette technologie et démontre son engagement dans la recherche et l’innovation industrielle en annonçant l’ouverture d’un centre dédié à l’impression 3D à Munich, Allemagne.

Baptisé Aerospace Factory, ce centre de haute technologie est implanté sur le campus Ludwig Bölkow au sud de Munich. Il est destiné à la recherche sur les matériaux innovants et les méthodes de production pour l’industrie aérospatiale avec pour objectif la création de systèmes de propulsion structurellement complexes.

Les partenaires du projet Aerospace Factory sont :

  • La société Aerospace Airbus Safran Launchers
  • Le fabricant de moteur MTU Aero Engines
  • EOS, pionnier de la technologie Direct Laser Sintering Métal (DMLS)
  • Airbus Groupe Innovations
  • L’Université technique de Munich, avec son Institut de machines – outils et de gestion industrielle
  • Le Centre Fraunhofer de développement pour X-Ray Technology ( EZRT ), une division des IIS Fraunhofer
  • APWorks, filiale d’ Airbus
  • Industrieanlagen-Betriebsgesellschaft mbH ( IABG )
  • L’Université de Brême
  • ESI Group, spécialiste du prototypage virtuel

Chaque partenaire apportera ses ressources et son expertise tout au long de la chaine de valeur de la conception des composants à la fabrication du système de propulsion en passant par la fabrication additive, la simulation du processus, le contrôle qualité, etc …

Aerospace Airbus Safran Launchers présidera le centre Aerospace Factory.

logo airbusAirbus Group a également annoncé un nouveau partenariat avec Siemens pour le développement des vols électriques et l’inauguration d’un nouveau laboratoire de recherche sur les matériaux appelé E-Aircraft System House. Airbus prévoit ainsi le développement de nouvelles technologies pour les systèmes d’avions électriques et hybrides, ce qui permettra de réduire les émissions de CO2 et les niveaux de bruit. Ce nouveau laboratoire sera officiellement ouvert en 2018.

Enfin, Airbus a récemment annoncé un autre partenariat avec la société Alcoa qui fournira des composants métalliques pour ses avions dès cette année.

Avec ces investissements et ces partenariats, Airbus prévoit d’utiliser l’impression 3D dans 50% de la fabrication de sa flotte d’avions dans la décennie à venir.

Impression 3D, imprimante 3d, fichier 3d, suivez toute l’actualité sur Facebook et Twitter.

    Un Commentaire

  1. […] article Airbus veut utiliser l’impression 3D pour fabriquer ses avions est apparu en premier sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *